Arrivera-t-on à un accord financier dans la communauté d’agglomération du Val d’Yerres Val de Seine (CAVYVS) pour cette nouvelle année 2017 ? C’est une question à laquelle on voudrait naturellement répondre par un « oui », mais quand on voit que sur l’année écoulée aucun accord n’a pu voir le jour entre les ex-agglos du Val d’Yerres (CAVY) et du Val de Seine (CASVS), on est en droit de se demander si les élus y arriveront un jour. Car cela fait déjà plus d’un an qu’ils y travaillent sans grand succès sur cette question. Depuis début 2016, un seul conseil communautaire a pu se tenir jusqu’à son terme en présence de la totalité des élus. Les autres séances ont soit été boycottées par une partie des élus, soit tout bonnement annulées.

Notre dossier sur la CAVYVS

Lors du dernier conseil de l’année, le 13 décembre, on a bien failli assister à un événement « historique » : la signature du protocole. Après de très longues et âpres négociations autour de ce protocole financier, cela est resté sans suite. Mais les choses ont quelque peu évoluées durant la trêve des confiseurs. Dans un courrier daté du 26 décembre, Sylvie Carillon, maire de Montgeron et son premier adjoint François Durovray ont demandé au président de la CAVYVS, Nicolas Dupont-Aignan « d’inscrire à l’ordre du jour le protocole financier » lors du prochain conseil communautaire fixé le 3 février prochain. Mais également ceux-ci demandent l’inscription à l’ordre du jour « des délibérations relatives au versement de l’attribution de compensation pour l’année 2016, à la répartition du fonds de concours au bénéfice des trois communes de l’ex-Val de Seine correspondant à l’écart de l’excédent 2015 ». On verra bien ce que cela donnera le jour J, car la hache de guerre ne semble pas encore enterrée entre les deux camps. « Vous êtes le seul obstacle à la conclusion d’un accord équilibré », ont notamment ponctué les élus de Montgeron à l’égard de NDA.