C’est la conséquence logique de l’impasse dans laquelle se trouve la communauté d’agglomération du Val d’Yerres Val de Seine (CAVYVS). En effet, les administrés de cette nouvelle intercommunalité, née il y a près de dix mois maintenant vont pouvoir bénéficier d’un délai supplémentaire pour payer leur taxe d’habitation. La raison de cette rallonge ? L’absence d’accord financier entre les deux anciens territoires du Val d’Yerres d’un côté et du Val de Seine de l’autre. Depuis plusieurs mois désormais, la question du protocole financier est dans toutes les bouches des élus communautaires de cette agglo. Or, jusqu’à présent, aucun consensus n’a pu être trouvé, et cela ne semble pas prêt de s’arranger. Après avoir ajournée la dernière séance communautaire fin septembre faute de quorum, les élus devaient se réunir lors d’un second conseil communautaire « dans les plus brefs délais », affirmait alors son président Nicolas Dupont-Aignan. Cependant, deux semaines après, ce nouveau conseil communautaire se fait encore et toujours attendre.

En attendant de trouver une issue favorable dans ce dossier si important, la direction des Finances publiques de l’Essonne a donc pris le choix d’envoyer les avis de taxe d’habitation avec un mois de retard, courant novembre aux administrés. La date de paiement étant quant à elle repoussée au 15 décembre 2016 pour les habitants des neuf communes concernées*.

CAVYVS : vont-ils enfin finir par s’entendre ?

Pour toute information vous pouvez contacter votre service des finances publiques via la messagerie sécurisée de votre espace Personnel sur impots.gouv.fr ou contactez le 0811 369 609 du lundi au vendredi de 8h30 à 19h00.

(*)Boussy-Saint-Antoine, Brunoy, Crosne, Draveil, Epinay-sous-Sénart, Montgeron, Quincy-sous-Sénart, Vigneux-sur-Seine et Yerres.