S’ils passent la majeure partie de leur temps à « protéger et servir » la République, le repos et la détente sont aussi de rigueur pour les Forces de l’Ordre… Pour autant, le temps libre chez ces férus d’exercice se passe aussi dans la pratique d’un sport. Actuellement, au sein de la Police nationale, de la gendarmerie et d’autres administrations, il existe des équipes de sport par thèmes. Football, volley-ball, basketball… Mais pas de palet à l’horizon. Difficile à mettre en pratique car il nécessite impérativement la location d’une patinoire, qui occasionne des frais, le hockey ne fait également pas partie des sports les plus pratiqués en France. Pourtant, après plusieurs tentatives avortées pour créer une équipe de Hockey sur glace, le projet a finalement abouti en 2014 : «  L’équipe est née d’un rêve. Celui d’allier vocation et passion. La vocation pour notre métier et la passion de notre sport, le hockey sur glace », ont indiqué les joueurs de l’équipe sur les réseaux sociaux.

L’équipe des « Sentinelles » a donc vu le jour en 2014. Les licences étant réservées au personnel des Forces de l’Ordre, et ne sachant pas de combien de joueurs de la Police nationale l’équipe allait se composer, les critères d’inscription ont été élargis. Police nationale, gendarmerie, douane, police municipale ou encore administrations pénitentiaires : « Les Sentinelles » ouvrent leur porte à tout un chacun. Aujourd’hui constituée de 38 adhérents, dont 35 joueurs de champ et 3 gardiens, la liste tend à s’allonger au fil du temps : « Nous avons régulièrement des demandes. Par exemple, ces derniers jours, nous avons cinq mails de personnes intéressées pour nous rejoindre », s’est réjoui Thomas, capitaine de l’équipe. L’originalité de ce groupe se trouve non seulement dans le fait qu’il se compose uniquement de nos agents de sûreté, mais également dans le fait qu’ils viennent de la France entière : « On peut faire le tour de France, même si la moitié vient de l’Ile-de-France, – dont 5 membres vivant en Essonne et 4 qui y travaillent parmi eux – il reste l’autre partie qui vient de province  ».

De nombreux regroupements dans l’Hexagone

Une fois la machine lancée et bien huilée, ces passionnés, tous licenciés à la Fédération Française de Hockey sur glace, ont pu organiser leur premier regroupement. C’est un an après le lancement de l’association sportive, en novembre 2015, que la rencontre a eu lieu. Après une année entière de discussions par mail, le projet s’est enfin concrétisé. Le week-end du 13 novembre, les joueurs se sont réunis pour disputer un match à Colombes. D’autres matchs avaient été organisés durant le séjour mais ce dernier, rattrapé par l’actualité, a malheureusement dû être écourté. Certains membres de l’équipe ont dû rejoindre rapidement leurs services. C’est au mois de mars 2016 que le second regroupement a pu être mis en place. C’est sur principalement des patinoires essonniennes que les joueurs ont chaussé leurs patins. Trois matchs ont été disputés à Evry. Deux petits mois se sont écoulés avant le troisième rassemblement des Forces de l’Ordre. Un week-end à Clermont-Ferrand s’est tenu les 21 et 22 mai derniers pour des matchs le samedi soir et le dimanche midi. Franconville a également pu accueillir « Les Sentinelles » dans le cadre du tournoi organisé les 18 et 19 juin 2016. Les deux derniers rendez-vous se sont respectivement tenus à Lyon, en septembre, et en Essonne où l’équipe a participé à un tournoi caritatif à Viry-Châtillon au mois de novembre.

L'équipe « Les Sentinelles » se compose aujourd'hui de 38 adhérents, dont 35 joueurs de champs et 3 gardiens (DR)

L’équipe « Les Sentinelles » se compose aujourd’hui de 38 adhérents, dont 35 joueurs de champs et 3 gardiens (DR)

Si « Les Sentinelles » ont enchaîné les quelques dates de match avec joie et bonne humeur, leur motivation ne s’arrête pas là. Les joueurs sont ambitieux et voient plus loin : pourquoi ne pas espérer une participation à la Coupe du monde de Hockey sur glace Police ? Ce type de championnat n’existant pas en France à ce jour, c’est vers la République Tchèque que rêvent de s’envoler les Forces de l’Ordre. Pour leur deuxième édition, la première ayant eu lieu en 2015, la fédération sportive de la Police Tchèque (Unitop ČR) – l’équivalent de notre FSPN (fédération sportive de la police nationale) – fixe le rendez-vous à Liberec, en avril 2017. « Les Sentinelles » figurent parmi les 12 équipes participantes. Initialement, les joueurs s’étaient fixé un tout autre objectif, c’est-à-dire celui de participer aux Jeux mondiaux Police/Pompiers à Montréal. Cette rencontre sportive, qui se rapproche plus des Jeux olympiques existants, regroupe une centaine de pays et plusieurs disciplines, pas seulement le Hockey, contrairement aux championnats en République Tchèque. Cependant, l’événement s’est vu annulé à la suite de conflits sociaux.

« Les Sentinelles » ont besoin de vous !

Les partenariats actuels ne suffisant pas à couvrir toutes les dépenses qu’engendrera le voyage, l’équipe des « Sentinelles » en appelle à votre générosité. Via cette plateforme de dons en ligne, vous pouvez aider ces sportifs à aller au bout de leur aventure. Il ne reste que 6 jours pour réunir les 5 000€ espérés. À ce jour, 101 personnes ont contribué à réunir 75% de la somme finale. Grâce à vous, à votre générosité, à vos dons, « Les Sentinelles » deviendront peut-être les rois du palet !