Cela fait maintenant quatre ans que Thierry Wascheul anime l’avenue des Champins, à Morigny-Champigny à l’approche des fêtes de d’année. Grâce à la technique du lightorama, il synchronise la musique de son choix avec des illuminations et décorations confectionnés par ses soins. En 2015, c’est la Reine des neiges qui avait élu domicile. Cette année, c’est au tour des Minions de faire sourire les visiteurs. Si les décorations de Thierry Wascheul attirent de nombreux visiteurs, plus de 6 000 en 2015, il reste toutefois très humble quant à la qualité du show qu’il propose : «  Je suis surpris mais ravi, ça veut dire que ce n’est pas trop mal ».

Quatre Minions en plein spectacle. En vous arrêtant devant les grilles du jardin de ce paysagiste de métier de 49 ans, vous assisterez à un véritable jeu de lumière et de son, accompagné d’un vrai scénario : « J’ai voulu reproduire un show dans le style de l’émission ‘incroyable talent’  ». Durant la séquence de 8 minutes, qui tourne en boucle, les Minions vous offriront un concert privé qui se terminera par une décision unanime du jury qui n’est qu’indirectement représenté par le biais des fonds sonores et des effets visuels : trois croix rouges s’affichent à la fin du show, sous-entendant ainsi la médiocrité de la prestation donnée par ces pitres de Minions, à la manière de l’émission diffusée sur une chaîne nationale. Pour Nathalie, venue de Brétigny pour faire découvrir ces illuminations à son fils Enzo de 5 ans et demi, «  c’est un travail remarquable. C’est un bon prétexte que de dire que l’on emmène son enfant pour le faire rêver un peu, car on en profite aussi. Notre âme d’enfant a tendance à ressurgir un peu à ces périodes et, d’autant plus quand on voit ce genre de choses ».

« J’aimerais faire toujours plus »

Toute la semaine, même le week-end, Thierry Wascheul vous invite à venir assister au spectacle entre 18h et 20h, avec une petite particularité le samedi… « C’est le jour où je fais rentrer les enfants dans le jardin pour qu’ils puissent prendre des photos avec les Minions. Ils en sortent contents et ça fait plaisir  ». Il aura fallu près de 6 mois pour mettre en place et préparer tous ces décors faits maison. Avec ses plus de 25 000 LED, les personnages, les diverses décorations et son kilomètre de câble dispersé dans tout le jardin, Thierry Wascheul offre 8 minutes et demi de joie, d’amusement et de féerie. Pour autant, il affirme vouloir « faire toujours plus, mais ce n’est pas forcément possible ». En effet, si la magie de Noël opère grâce à tout ce travail, il représente tout de même un coût considérable, notamment en frais d’électricité, mais également en matériel. Pour que la musique, très rythmée, soit raccord avec les éclairages, Thierry Wascheul s’est muni de contrôleurs électroniques particuliers, qu’il ne trouve qu’aux Etats-Unis.

Pour autant, s’il prend plaisir à partager et à faire sourire les visiteurs, Thierry Wascheul songe à troquer les décors de sa propre maison pour créer une association de décorations de Noël durant la nouvelle année à venir. Ainsi, un projet pourrait peut-être se mettre en place notamment avec la mairie de la commune… Affaire à suivre !