Décidément, la Coupe de France réussit cette saison aux clubs essonniens. Après Fleury-Mérogis, Viry-Châtillon et Sainte-Geneviève qualifiés pour les 32e de finale chez les garçons, les féminines de l’AS Bruyères-le-Châtel disputeront le premier tour fédéral dimanche 11 décembre face à Flers, une équipe de Division d’honneur normande. Une première historique pour la catégorie qui n’existe que depuis cette saison. « Un match de foot c’est du 50%-50%, surtout en coupe », glisse le coach Eric Malatesta, prudent. Pourtant, ses filles ont déjà réussi l’exploit de sortir une DH, c’était lors du 4e tour face à Tremblay-en-France. Elles abordent donc la rencontre comme les précédentes : « On est pressé, ça fait une semaine qu’on attend, admet le coach essonnien, mais nous avons réalisé la même préparation que d’habitude en axant sur la mise en place, le jeu, avec toujours beaucoup d’envie !  »

Si l’entraîneur et son président, Cyril Gameiro, se sont rendus le week-end dernier en Normandie pour superviser leur adversaire, il reste persuadé que la clé d’une nouvelle qualification se jouera en grande partie sur l’implication que mettront les 15 joueuses retenues: « Elles sont toujours aussi solidaires entre elles, il y a de la joie à l’entraînement mais je peux vous assurer que dimanche, elles vont se fermer, elles seront dedans à 100% ».

600 spectateurs attendus



Lors du dernier match de championnat, l’équipe s’est mise dans les meilleures conditions possibles en s’imposant (11–0) face à Lieusaint, même si le risque de tomber dans la suffisance n’était pas loin : « En dehors du score, il était important de s’imposer pour ne pas succomber à l’euphorie de la qualification en coupe de France, raconte Eric Malatesta. A la mi-temps, je les ai trouvé un peu trop décontractées, pas totalement concentrées. Heureusement, elles se sont calmées et ont retrouvé leur sérieux  ».

Dimanche à 14h30 au stade Sandrine Soubeyrand de Bruyères-le-Châtel, les Essonniennes auront l’occasion de poursuivre leur belle aventure avec la coupe de France pour hisser toujours plus haut un club créé il y a tout juste deux ans. Pour l’occasion, ce dernier a donc mis les petits plats dans les grands : « Nous allons déjeuner ensemble dimanche matin, précise Eric Malatesta, les joueuses rentreront également sur le terrain à la main des jeunes pousses du club  ».
Puisque 600 spectateurs sont attendus, une distribution de drapeaux, la vente de produits dérivés et une buvette seront organisés, le tout animé par une sono et un speaker. « On se doit de gagner ce match pour les filles, mais aussi pour faire perdurer ce côté festif qui correspond à l’image que le club et moi-même se faisons du football  », conclut l’entraîneur.
Après Sandrine Soubeyrand au tour précédent, c’est Marie-Christine Terroni, présidente du FCF Juvisy (D1) qui donnera le coup d’envoi. Preuve que l’ASB commence à se faire remarquer des plus grands.

AS Bruyères Foot – FC Flers (DH), 1er tour fédéral de la Coupe de France féminine
Dimanche 11 décembre à 14h30, complexe sportif Sandrine Soubeyrand, 13 rue Honoré de Balzac à Bruyères-le-Châtel. Entrée libre.