2/4. C’est le bilan de nos clubs essonniens en Coupe de France ce week-end. Un bilan mitigé, et une grosse déception du côté de Fleury. Leaders du groupe C de National 2, les Floriacumois avaient de grandes chances de rééditer leur exploit de la saison dernière en se qualifiant pour les 16e de finale de la compétition. Face à eux, au stade Robert Bobin de Bondoufle, l’ASC Biesheim, club de National 3, en difficulté dans son championnat. Grand favori de cette partie, le FC Fleury s’est étonnamment incliné face à cette vaillante équipe alsacienne. Menés au score dès la 60e, les joueurs de Bernard Bouger n’ont pas su rattraper leur retard, et quittent donc la compétition par la petite porte contrairement aux féminines du club qui, elles, sont parvenues à se qualifier.

Sur la pelouse du stade Fayel de Saint-Michel-sur-Orge, les joueuses de Nicolas Carric ont pourtant longtemps souffert face à une belle équipe de Nancy (D2). Menées au score dès la 17e minute, les Floriacumoises ont su rapidement réagir par l’intermédiaire d’Amani (1–1, 18e), avant que Multari ne reçoivent un carton rouge et ne laisse son équipe à dix. Dès lors, Nancy reprend l’avantage juste avant la pause, et fait même le break un peu plus de 10 minutes après le retour des vestiaires (1–3, 58e). On se dit alors que le match est plié, mais c’était sans compter sur la hargne des Floriacumoises. Ces dernières égalisent suite à deux buts sur pénalty (60e-62e) avant que Rabanne n’inscrive le but de la victoire à 15 minutes du terme de la partie.

Les Essonniennes verront donc les 16e de finale de la compétition, tout comme le PFC qui s’est facilement défait du CA Paris dans le derby parisien de ces 32e de finale. Un triplé de Butel et des doublés de Matéo et Bourdieu ont notamment permis aux joueuses de Pascal Gouzènes d’infliger un sévère 10–0 à leur adversaire du jour. Fortune inverse pour l’AS Bruyères qui, après un beau parcours, n’est pas parvenu à franchir un nouveau pallier, bloqué par le FC Chéran, club de Régionale 3. Devants après 7 minutes de jeu, les Bruyéroises n’ont pas su faire le dos rond bien longtemps et se sont finalement logiquement inclinées 4–1. Tirage le 10 janvier prochain pour les qualifiés.