Le caucus libéral du Québec perd un membre moins d’un mois après les élections

QUÉBEC – La présence du Parti libéral du Québec à l’Assemblée législative de la province, déjà réduite lors des élections du 3 octobre, a encore diminué.

Le président du caucus, Enrico Ciccone, a déclaré aujourd’hui dans un communiqué laconique que Marie-Claude Nichols, qui représente la circonscription de Vaudreuil dans la région de Montréal, a été expulsée du caucus.

Mme Nichols a été élue pour la première fois en 2014, et seuls deux membres du caucus libéral actuel sont en poste depuis plus longtemps qu’elle.

Selon des sources libérales, Mme Nichols avait cherché à obtenir le poste de vice-président réservé à un membre de l’opposition, mais n’était pas le choix du parti pour ce rôle.

Elles disent qu’elle a été expulsée du caucus après avoir refusé le poste de critique des transports.

Lors des élections de ce mois-ci, le parti a obtenu la plus faible part du vote populaire de son histoire et n’a remporté que 21 des 125 sièges de l’assemblée législative.

Ce rapport de la EssonneInfo a été publié pour la première fois le 27 octobre 2022.

Lire aussi:  Un comité montréalais estime que la statue de John A. Macdonald ne devrait pas être remise en place.
A propos de Fleury 3555 Articles
Auteure sur EssonneInfo

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*