Un comité montréalais estime que la statue de John A. Macdonald ne devrait pas être remise en place.

MONTRÉAL – Un comité de la Ville de Montréal recommande qu’une statue renversée du premier premier ministre du Canada ne soit pas remise en place dans un parc du centre-ville.

Le comité a rendu publique aujourd’hui sa recommandation préliminaire, affirmant que la ville devrait se distancer des politiques d’assimilation et de génocide contre les peuples autochtones défendues par Sir John A. Macdonald.

Des manifestants ont renversé, cassé et dégradé la statue à la fin d’une manifestation organisée en août 2020 pour demander aux villes de défrayer les services de police, et la base sur laquelle se trouvait la statue est vide depuis.

Le comité suggère que la statue soit remplacée par une réinterprétation artistique qui rejette la vision coloniale du Canada mise en avant par le premier premier ministre du pays.

La ville a mandaté un comité d’experts, de fonctionnaires et d’universitaires pour évaluer la valeur patrimoniale de la statue installée dans le parc en 1895.

Le comité présentera ses conclusions et recommandations au public lors d’une réunion le 7 décembre.

Ce rapport de La EssonneInfo a été publié pour la première fois le 21 novembre 2022.

Ce reportage a été réalisé avec l’aide financière de la bourse d’information Meta et Canadian Press.

Lire aussi:  Les dernières nouvelles de l'élection québécoise : Legault réélu promet d'être un premier ministre rassembleur
A propos de Fleury 3587 Articles
Auteure sur EssonneInfo

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*