Arsenal a encore du travail à faire après la défaite en Europa League contre le PSV

Arsenal a concédé sa deuxième défaite de la saison après avoir été surclassé par le PSV Eindhoven et n’a pas pu assurer la première place de son groupe d’Europa League.

Un point aurait été suffisant pour les Gunners, mais ils ont été battus 2-0 par l’équipe de Ruud van Nistelrooy, grâce à Joey Veerman et Luuk de Jong.

Arsenal peut encore prendre la tête du Groupe A – et éviter les barrages à élimination directe contre des équipes comme Barcelone et Séville – en égalant ou en améliorant le résultat du PSV lors de la dernière journée de matches de poule, mais le manager Mikel Arteta regrettera d’avoir raté l’occasion de conclure plus tôt et de laisser ses joueurs au repos pour leur dernier match d’Europa League avant la Coupe du monde.

Après une confusion au cours de la préparation sur le choix du short qu’Arsenal devait porter pour éviter un conflit d’équipement, les visiteurs ont fini par se contenter de l’essentiel, le PSV ayant été privé de deux buts avant d’ouvrir le score par Veerman.

Aaron Ramsdale – qui faisait ses débuts en Europe, Matt Turner étant absent par précaution en raison d’un problème à l’aine – effectuait un bel arrêt à ras de terre devant Xavi Simons, avant que Cody Gakpo ne manque son tir quelques instants plus tard.

Gakpo était discret à l’Emirates Stadium il y a une semaine, mais il a montré ses qualités en récupérant un ballon en profondeur et en le plaçant au-dessus de Ramsdale, mais sa célébration a été interrompue par un drapeau de hors-jeu.

Lire aussi:  Les EAU s'inclinent face aux États-Unis dans un match à suspense, malgré l'héroïsme d'Aryan Lakra.

Alors que le match s’ouvrait, Eddie Nketiah tirait un arrêt intelligent de Walter Benitez d’une pichenette au ras du poteau sur un centre de Fabio Vieira.

Le PSV voyait son deuxième but de la mi-temps refusé après que Simons se soit débarrassé de Kieran Tierney, Rob Holding et William Saliba avant de finir sa course devant Ramsdale, mais Anwar El Ghazi avait été pris hors-jeu dans la préparation.

La mi-temps se terminait avec Martin Odegaard qui piquait la main de Benitez, mais les visiteurs rentraient à la pause avec la chance d’être à égalité.

Un tir de Nketiah passait à côté du poteau et une frappe de Tierney passait au-dessus de la barre transversale alors qu’Arsenal entamait la seconde période avec plus d’entrain.

Le PSV, cependant, était toujours aussi menaçant à l’autre bout du terrain, avec Simons et Veerman qui mettaient Ramsdale en action avant que Gakpo n’expédie un tir à travers le but.

C’était la troisième fois que les locaux avaient de la chance, Veerman marquant d’une belle frappe pour débloquer la situation 10 minutes après le début de la seconde période.

Peu après, l’avance était doublée. De Jong, qui avait été introduit à la mi-temps, profitait de la sortie de Ramsdale qui ne parvenait pas à dégager un corner que le capitaine du PSV reprenait de la tête.

Arsenal, avec Thomas Partey, Bukayo Saka et Gabriel Jesus, tous entrés en jeu pour tenter de renverser la situation, était tout près d’accuser un retard de trois points lorsque Gakpo reprenait un centre, mais était une nouvelle fois empêché par un drapeau de hors-jeu.

Lire aussi:  L'Angleterre est prête à affronter le rythme du Pakistan, selon Buttler.

De Jong se créait ensuite une belle occasion de la tête, alors que l’équipe d’Arteta était bel et bien dans les cordes, même si Nketiah faisait encore travailler Benitez et que Jarrad Branthwaite, un joueur d’Everton, dégageait courageusement le ballon.

L’ancien attaquant de United, Van Nistelrooy, a infligé à l’équipe d’Arteta sa deuxième défaite de la saison après la victoire des Red Devils en Premier League le mois dernier.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*