Rossouw et De Kock mènent l’Afrique du Sud à une victoire dominante sur le Bangladesh

Rilee Rossouw a réalisé une performance de batteur magistrale après son siècle et son record avec Quinton de Kock. L’Afrique du Sud a remporté une victoire écrasante de 104 points sur le Bangladesh lors de la Coupe du monde T20, jeudi.

Rossouw et De Kock se sont réunis après la chute de Temba Bavuma dans la première manche au Sydney Cricket Ground et ont propulsé l’Afrique du Sud à 205-5. Le Bangladesh a ensuite été éliminé pour seulement 101 dans le 17ème over, avec Anrich Nortje prenant 4-10.

Après l’expulsion de Bavuma, l’Afrique du Sud était toute puissante. Rossouw et De Kock ont réalisé un score de 168 pour le deuxième guichet, dépassant les 166 que Mahela Jayawardene et Kumar Sangakkara du Sri Lanka ont réalisé contre les Antilles en 2010.

De Kock est tombé pour 63 à la balle suivante, mais Rossouw a poursuivi sa route, réalisant le premier siècle du tournoi et seulement le 10e marqué dans une Coupe du monde T20. Il est finalement sorti en tentant un autre gros coup, mettant fin à un coup de 56 balles au cours duquel il a réussi huit six et sept quads. C’est le cinquième meilleur score d’une Coupe du monde T20.

Le blitz a permis aux Proteas de remporter une victoire bien nécessaire dans le Groupe 2 après que leur match d’ouverture lundi contre le Zimbabwe à Hobart ait été annulé et que les points aient été partagés.

Le Bangladesh a ouvert sa campagne par une victoire de neuf coups de pied sur les Pays-Bas, mais il a un mauvais bilan contre les équipes de haut niveau en Coupe du monde et n’avait gagné aucun de ses sept T20 précédents contre l’Afrique du Sud.

Lire aussi:  Le Pakistan est convaincu que Shaheen Afridi sera en forme pour la Coupe du monde T20

Bavuma a remporté le toss et a frappé en premier, mais le capitaine sud-africain a de nouveau été éliminé à bon compte, sa mauvaise forme se poursuivant. Taskin Ahmed, qui venait de réaliser son meilleur score en carrière (4-25) contre les Néerlandais, a donné un coup de pouce à Nural Hasan derrière les souches.

De Kock et Rossouw frappaient Ahmed pour 21 dans sa passe suivante et l’Afrique du Sud prenait le contrôle.

Les deux joueurs ont enchaîné les fours et les sixes sur tout le terrain et ont réussi leur partenariat de 50 points en quatre passes, avant d’être interrompus à 60-1 dans la sixième passe, lorsqu’une pluie fine a commencé à tomber.

Ils ont repris l’assaut après une pause de 22 minutes, où aucun overs n’a été perdu.

Rossouw a été le premier à atteindre ses 50 points, en 30 balles, et De Kock a mis quatre balles de plus. Ils ont continué à démolir l’attaque du Bangladesh avant que De Kock ne soit attrapé à long-on par Afif Hossain pour 63 sur 38 balles dans la 15ème reprise alors que le score était de 170. Rossouw a réalisé trois chiffres avant de faire une prise à Liton Das.

Les intentions du Bangladesh étaient claires lorsqu’ils ont commencé leur poursuite, avec les ouvreurs prenant 17 sur la première passe de Kagiso Rabada. Mais cette approche cavalière leur a coûté cher, Nortje obtenant deux wickets dans la même over. Soumya Sarkar (15) a échappé au gardien De Kock et Najmul Shanto a été éliminé.

Le capitaine Shakib Al Hasan s’est fait piéger pour une fois. Rabada s’est ensuite occupé d’Afif Hossain (1), qui a tiré sur Wayne Parnell au milieu du terrain.

Lire aussi:  L'Uruguay et la Corée du Sud ne peuvent pas être divisés alors que la Coupe du monde se solde par une nouvelle impasse.

Le Bangladesh était en difficulté à 47-4 à la sixième reprise. Mehidy Hasan a tenu 13 balles et Mosaddek Hossain seulement trois avant que la queue ne soit rapidement nettoyée avec les quatre derniers guichets tombant pour 25.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*