« Home of the Whopper », la devanture de l’établissement donne le ton. Ici, on pénètre dans la « maison du Whooper  », en référence au plus célèbre des hamburgers créés par la chaîne de restauration rapide. Ouvert depuis le 10 novembre dernier, le premier Burger King de l’Essonne a élu domicile à Avrainville, au lieu-dit du Chemin des Postes près de la N20. Depuis, le fast-food ne désemplit pas. S’il est le premier pour les Essonniens, c’est le 21e pour les Franciliens : en septembre dernier, le fast-food américain s’installait dans la commune yvelinoise du Pecq.

De 11h à 23h du dimanche au jeudi et de 11h à minuit les vendredis et samedis soirs, les amateurs de « BK » pourront bénéficier d’un espace avec 150 places assises, d’un drive mais aussi une d’une terrasse et d’une aire de jeu pour les enfants. L’ouverture du restaurant a également permis l’embauche de 90 personnes. Une réelle opportunité pour Sanae, étudiante qui réside à Egly, à deux pas du fast-food : « C’est une bonne chose, c’est créateur d’emploi. Je pense postuler pour les week-ends, c’est à côté de chez moi et ils ont de bonnes glaces ! », explique-t-elle, ravie. Le restaurant compte actuellement 10 managers et 80 équipiers mais recherche encore 3 managers.

La conquête de l’Essonne ne s’arrête pas là. Après Avrainville, direction Evry ! La franchise américaine devrait prochainement s’installer au sein du centre commercial Evry 2. Initialement prévue pour le mois de septembre dernier, l’ouverture a été reportée. 100 postes d’équipiers et 4 postes de managers sont à pourvoir.

Des premiers pas laborieux

Arrivé en 1980 dans l’Hexagone, Burger King a connu un démarrage timide, bien que salué, sur l’avenue des Champs-Élysées. L’aventure parisienne s’achèvera d’ailleurs quelques années plus tard, en 1997 : la célèbre chaîne américaine fermera les portes de trente-neuf de ses restaurants implantés en France pour faible rentabilité. C’est en 2012 que l’enseigne a fait son grand retour puisqu’elle a officiellement rouvert son premier établissement le 22 décembre à l’aéroport Marseille Provence. De fil en aiguille, le fast-food redore son blason auprès de la clientèle française et le Whooper régale aujourd’hui de nombreux Français.