Baseball : Les Buffalos réduisent les Swallows au silence grâce à Sugimoto.

Yutaro Sugimoto a inscrit l’unique course du match, et quatre lanceurs d’Orix Buffaloes ont combiné un jeu blanc de six coups lors de la victoire 1-0 des champions de la Pacific League sur les Yakult Swallows dans le quatrième match des Japan Series, mercredi.

Sugimoto, qui a frappé avec deux retraits et des bases pleines dans la première manche, a fait rentrer Keita Nakagawa de la deuxième place avec deux retraits dans la troisième manche au Kyocera Dome Osaka d’Orix.

Yutaro Sugimoto des Buffaloes d’Orix a marqué le seul point du match dans la troisième manche lors de la victoire 1-0 sur les Swallows de Yakult lors du quatrième match des Japan Series au Kyocera Dome d’Osaka le 26 octobre 2022. (Essonne Info)

Orix est à la traîne deux matchs à un dans la série qui va à la première équipe à en gagner quatre. Le deuxième match au stade Jingu de Yakult à Tokyo s’est soldé par une égalité 3-3.

Il s’agit d’une revanche de la confrontation de l’année dernière, remportée par Yakult en six matchs, après que les deux clubs aient remporté le championnat et se soient qualifiés pour la finale lors des éliminatoires de leur ligue.

Masanori Ishikawa, âgé de 42 ans, a frappé Nakagawa au début du troisième match et a subi la défaite. Le gaucher à faible vélocité a empêché les Buffaloes d’obtenir de bonnes coupes sur ses lancers, mais un travail minutieux a conduit à quatre bases sur balles.

Avec l’avance en main, les chances de Yakult se faisaient de plus en plus rares.

Lire aussi:  Iga Swiatek, classée première, donnera le coup d'envoi de la World Tennis League à Dubaï.

« Ce match a été une tuerie », a déclaré le manager d’Orix, Satoshi Nakajima. « Au moment où nous avions le plus besoin de prendre l’avantage, il (Sugimoto) s’est montré à la hauteur. Yakult a tellement d’excellents frappeurs que je suis heureux que nous ayons pu les tenir à l’écart du tableau. »

Taisuke Yamaoka a débuté pour Orix. Il a permis cinq coups sûrs et deux promenades et a été retiré au cinquième tour après le triple de Yasutaka Shiomi.

Le releveur Yuki Udagawa, en utilisant une combinaison de balles rapides et de balles fourbées, a maintenu le coureur au troisième rang avec deux strikeouts consécutifs.

Udagawa a marché deux fois dans la sixième manche mais a répété son exploit précédent en laissant le coureur en troisième position avec deux strikeouts et a gagné la victoire en relève.

Le troisième lanceur d’Orix, Soichiro Yamazaki, a retiré les six hommes qu’il a affrontés. Les Buffaloes, qui ont perdu une avance de trois manches dans la neuvième manche du deuxième match, ont tenu bon cette fois-ci. Jacob Waguespack a contourné un double de tête avec deux strikeouts et un pop fly pour gagner le match.

« Nous avons réussi à obtenir des marches et des coureurs sur les bases, mais nous n’avons pas pu obtenir ce grand succès », a déclaré le manager des Swallows, Shingo Takatsu. « Ce n’est pas facile à réaliser, mais à un moment ou à un autre, vous devez en obtenir au moins un. Il y a beaucoup de choses que nous (y compris moi-même) devons revoir et corriger. »

Le cinquième match de jeudi sera un duel de gauchers entre Daiki Tajima (Orix) et Hikaru Yamashita (Yakult), la première recrue de la draft de l’année dernière, qui n’a lancé que deux fois cette saison.

Lire aussi:  Luis Suarez va rejoindre son premier club, le Nacional, en Uruguay, avant la Coupe du monde 2022.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*