Au départ, il y a une liste publiée par le comité de soutien à Alain Juppé en Essonne : 24 maires essonniens s’engageraient pour celui de Bordeaux dans le cadre de la campagne pour la primaire de droite.

Mais les équipes de soutien au candidat semblent avoir été un peu vite en besogne, puisque quelques jours après cette publication, le maire de Vauhallan, qui se trouvait dans cette liste de maire, nous a indiqué qu’il ne s’engageait pas dans cette campagne : « je voudrais démentir formellement tout soutien à Alain Juppé et plus généralement à un quelconque candidat aux primaires de la droite ou de la gauche ». Renseignements pris auprès des représentants essonniens d’Alain Juppé, il s’agit bien d’une « erreur », selon Alexandre Touzet, qui renvoie la faute à « un fichier transmis par le national ».

Alain Juppé compte donc 23 maires qui se déclarent à ses côtés dans le département.