L’entraîneur du CF Montréal, Nancy, envisage une amélioration la saison prochaine

MONTRÉAL – Pour la plupart des équipes, terminer la saison avec la troisième meilleure fiche de la ligue, participer aux demi-finales de la Conférence de l’Est et battre des records de club et de Major League Soccer en cours de route serait une raison de célébrer.

Pour le CF Montréal, cela signifie qu’il y a encore du travail à faire, et l’entraîneur-chef Wilfried Nancy cherche déjà à se préparer pour la saison prochaine.

« Il y a toujours le prochain défi. Ce que nous faisons avec les joueurs et le staff est quelque chose que nous avons planifié et qui construit une connexion avec le groupe qui va durer », a déclaré Nancy. « C’est quelque chose sur lequel nous avons beaucoup travaillé au jour le jour et nous sommes vraiment fiers de voir la différence entre cette année et l’année dernière. »

Nancy a mis en œuvre une transformation philosophique et tactique après avoir pris en charge l’équipe en mars de l’année dernière lorsque Thierry Henry a démissionné. Après avoir manqué les séries éliminatoires de 2021, l’attaque de l’équipe a explosé cette saison. Montréal s’est classé cinquième pour les buts marqués et sixième pour la possession.

« Jouer dans ce système vous met vraiment au défi de faire quelque chose de différent, je pense que nous avons tous franchi quelques étapes dans notre jeu offensif cette année », a déclaré Alistair Johnston, arrivé du Nashville SC à l’intersaison et qui a remporté le prix de défenseur de l’année de l’équipe. « Wilfried m’a dit : « On veut que tu rentres derrière » et ça a été un très bon tremplin pour moi. »

Johnston a connu une année exceptionnelle sur le plan offensif, tout comme l’ensemble du noyau défensif. Dix-sept des 63 buts de Montréal ont été marqués par la ligne arrière, ce qui a donné une profondeur au pointage qui leur avait échappé les années précédentes.

Lire aussi:  L'immigration record n'existe pas au Canada, et c'est une bonne chose.

Ce succès a attiré l’attention d’autres équipes, surtout à l’étranger, qui ont identifié de nombreux jeunes joueurs du club comme des cibles pour l’avenir. Ismaël Koné a failli rejoindre le club de deuxième division anglaise de Sheffield United plus tôt dans la saison, et bien que l’opération ait échoué avant la date limite des transferts, l’intérêt demeure.

Il y a aussi la question du milieu de terrain Djordje Mihailovic qui va rejoindre son nouveau club AZ Alkmaar en Eredivisie néerlandaise dans les semaines à venir.

« Les gens et cette ville, vous pouvez dire à quel point ils sont passionnés. Mon premier départ en MLS (avec le Chicago Fire) quand j’avais 17 ou 18 ans était au Stade Saputo et je me souviens que les supporters ont cette passion pour leur club », a déclaré un Mihailovic ému. « Je me suis toujours demandé comment ce serait de jouer pour des supporters comme ça et j’ai ressenti cette passion, surtout ces deux derniers mois. »

L’international américain se rendra à l’AZ Alkmaar dans les semaines à venir et commencera à s’entraîner en vue de rejoindre le club le 7 janvier, lorsque la fenêtre européenne des transferts d’hiver sera ouverte.

Les coéquipiers du CF Montréal Joaquin Torres (10) et Alistair Johnston réagissent après avoir perdu le match de demi-finale de la Conférence Est de la MLS contre New York City à Montréal, dimanche 23 octobre 2022.

Mihailovic pourrait ne pas être le seul membre du club à partir puisque des rumeurs ont également circulé autour de Nancy. En fait, c’est un CF Montréal très différent qui pourrait entrer sur le terrain en février prochain pour lancer la saison 2023.

« Ce serait bien de le repasser et de réessayer avec la même équipe et le même staff, mais il arrive que des équipes trouvent le succès et il faut en profiter », a déclaré le capitaine Samuel Piette. « Je suis un peu triste parce que des gens peuvent partir et changer une formule gagnante n’est pas idéal évidemment. Il va y avoir beaucoup d’inconnues, mais c’était le cas l’année dernière et nous aurons quand même un noyau de joueurs qui resteront. »

Lire aussi:  Élections au Québec : L'immigration devient un sujet de débat politique alors que les partis s'affrontent sur la "capacité".

Le Houston Dynamo et le Columbus Crew seraient intéressés par les services de Nancy, alors que l’on spécule que son contrat pourrait ne pas être renouvelé à la fin de la saison.

Le directeur sportif Olivier Renard a mis fin à ces rumeurs puisque la participation de l’équipe à la post-saison a automatiquement déclenché une clause d’option dans le contrat de l’entraîneur.

« J’espère que c’est faux car il y aura des problèmes », a déclaré Renard au sujet des rumeurs. « Aucun club ne peut contacter notre entraîneur et surtout pas les autres clubs de MLS ».

Comme Montréal ne participe pas à la Ligue des champions de la CONCACAF, l’équipe doit faire face à une saison morte de cinq mois. Nancy a concédé qu’il est naturel que les spéculations aillent bon train en attendant des nouvelles. Sa philosophie est de se concentrer sur un jour à la fois.

« Une victoire pour moi, c’est faire mieux qu’hier. Gagner ou perdre un match, ça ne m’intéresse pas et je ne pense pas à ça », a déclaré Nancy. « Quand je suis devenue coach, je savais que j’aurais de bons moments et je savais que j’aurais de mauvais moments et c’est en naviguant dans ces moments chaque jour que l’on gagne la journée. »

Ce reportage de la EssonneInfo a été publié pour la première fois le 25 octobre 2022.

A propos de Fleury 3563 Articles
Auteure sur EssonneInfo

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*