Depuis huit ans, c’est devenu un rendez-vous incontournable en Essonne. Animations, promenades, débats, spectacles…La fête de la forêt de Sénart attire chaque année plus de 10 000 visiteurs. Mettant en lumière ce prestigieux patrimoine du département, il permet de partir à la découverte de son histoire au détour d’une journée à thèmes. Ainsi l’on a pu voir en 2011 le massif arborer des allures de gaulois ou encore en 2012 replonger dans les jeux olympiques antiques. Mais pour cette huitième édition, le ton sera bien plus fantaisiste. L’office de tourisme, en partenariat avec l’Office Nationale des Forets (ONF), l’Agglomération Grand Paris Sud et le Conseil départemental, a en effet opté pour une journée sous le thème des Contes et Légendes. Un événement aux longs préparatifs dont la rédaction d’Essonne Info vous invite à découvrir les coulisses.

Le fruit d’un partenariat solide

Guy Spagnol est un grand passionné de la nature. La forêt de Sénart, elle fait partie de son quotidien. Garde-forestier du lieu et responsable de la Faisanderie, il y vit, y travaille et y partage surtout sa passion. Très impliqué dans le rayonnement du site, il y organise très régulièrement des visites éducatives, autant auprès des adultes que des plus jeunes. « Grâce aux subventions du Conseil départemental, j’ai l’opportunité de recevoir des groupes scolaires » raconte le responsable de l’Office Nationale des Forêts. C’est donc tout naturellement que lui vient en 2008 l’idée d’étendre ses ateliers à une échelle plus importante. Il cherche alors un moyen de susciter l’intérêt des riverains pour ce lieu qu’il affectionne tant. « Mon idée était surtout de convaincre les habitants des immeubles alentours, notamment à Evry ou Grigny, de venir en forêt » se souvient Guy Spagnol.

C’est à ce même moment que l’Office de Tourisme, chargée de mettre en valeur le patrimoine du territoire, fait la rencontre du garde-forestier. Ensemble, ils mettent alors en place un circuit dans l’intimité de la forêt de Sénart. Costumés et transportés par une calèche, ils en profitent pour raconter l’histoire du massif et récoltent de nombreux avis positifs. « Le public était tellement charmé, notamment les familles avec les enfants, qu’on a décidé d’en faire un événement plus important » nous raconte Leslie Causeret, responsable de l’Office de Tourisme. Avec l’ONF, ils décident alors d’en parler au Conseil départemental, qui, dès lors, se porte garant de la logistique et de la sécurité. Ce sont là les prémisses de ce que deviendra plus tard la désormais traditionnelle Fête de la forêt de Sénart. Aujourd’hui, le manège est bien rodé, et chacun se tient à son domaine d’intervention comme un bon soldat. L’office National des Forêts fournit le lieu et gère son entretien, le Conseil départemental prend en main les installions, et l’office de tourisme se charge, elle, des animations.

L’avis des visiteurs au centre des décisions

Cette année, c’est sur le thème des Contes et Légendes que l’Office du Tourisme a dû bûcher. Une idée qui émane directement des visiteurs de la fête. « Chaque année, à la fin de la fête, on sonde à peu près 2 000 personnes pour définir le thème de l’année suivante » explique Guy Spagnol. Loin des habituels thèmes historiques tels que la renaissance ou encore les vikings comme ce fut le cas l’année dernière, l’heure est donc aujourd’hui à la fantaisie. Un paramètre qui ne change en rien le procédé de l’Office du Tourisme dans les préparatifs de la fête. Comme chaque année en novembre, l’organisation, accompagnée de l’ONF, s’est en effet rendue à Pontoise à la recherche de troupes d’animations au Festival des Spectacles Historiques. « On s’y rend avec les avis des spectateurs en tête, et c’est là que l’édition prend forme » explique Leslie Causeret. Avec une enveloppe globale pour l’événement d’environ 120 000 euros, les organisateurs de l’événement sont donc revenus en Essonne les valises chargées de costumes féeriques, spectacles et numéros d’animations en tous genres. Le tout pour le plus grand plaisir des visiteurs, qui pourront profiter d’un voyage fantastique à la découverte de la forêt de Sénart.

Plusieurs animations vous seront proposées (DR)

Plusieurs animations vous seront proposées (DR)

Licornes, fées et korrigans seront présents au rendez-vous, pour donner au massif de l’Essonne de véritables allures de forêt de Brocéliande. « Il y aura de nombreuses déambulations de personnages qui devraient plaire aux enfants » assure Leslie Causeret. Tout au long de la journée, il vous sera ainsi proposé de vous laisser transporter dans un monde féerique au détour d’histoires en forêt sous formes de balades contées. Mais le grand événement de cette année, c’est aussi et surtout le retour des balades en calèches. A l’origine du succès de l’événement, elles feront donc leur réapparition pour le plus grand bonheur des visiteurs, nombreux à regretter leur absence les éditions précédentes. Afin de combler une autre forte demande du public, une partie de la journée sera également consacrée à la découverte de sports en nature. L’occasion de s’essayer à la marche nordique, l’accro-branche ou encore l’escalade.

Outre le côté féerique, la nature occupera elle aussi une part importante de l’événement, au détour de nombreux ateliers de sensibilisation. Sous la houlette de l’Office Nationale des Forêts, les participants pourront ainsi se familiariser avec la vie du domaine. « Trois fois par jour, des promenades d’une heure seront organisées pour découvrir la faune et la flore mais aussi pour apprendre à reconnaître les empreintes des animaux » indique Leslie Causeret. Pour vous entraîner, des animaux seront donc également présents au rendez-vous. Alors qu’il y a trois ans l’événement accueillait des loups, ce sera cette fois au tour des traditionnels bestiaux de la forêt d’être admirés. Biches, cerfs ou encore renards côtoieront ainsi les multiples stands de la fête pour vous permettre de profiter d’une immersion totale en pleine nature.

Pour assister à cette journée féerique, le rendez-vous vous est donné ce dimanche 25 septembre à la Faisanderie d’Etiolles entre 10h et 18h. Entièrement gratuit, l’événement espère ainsi augmenter la courbe des visiteurs de la forêt de Sénart, qui stagne pour le moment à environ deux millions de visiteurs par an. Un chiffre bien en dessous de ce que mérite la richesse de ce patrimoine, selon Guy Spagnol.