Depuis ce mardi 23 août, les thermomètres s’affolent. Rarement depuis le début de cet été, de telles conditions atmosphériques ont été enregistrées dans notre département. En effet, les températures dépassent largement les 30°, avoisinant même par endroit la barre symbolique des 40°. Ces fortes chaleurs durables ont entraîné un épisode de canicule sur le département de l’Essonne. La validité de cette alerte pourrait courir jusqu’à ce jeudi 25 août 16h, mais il est possible que celle-ci soit prolongée un jour de plus.

Voici donc quelques conseils pour éviter l’insolation et pour protéger les personnes les plus vulnérables. Les services préfectoraux conseillent ainsi à la population de se rafraichir en se mouillant le corps plusieurs fois dans la journée, de boire plus souvent qu’à l’accoutumée ou encore de passer au moins trois heures dans un lieu au frais, tout en évitant de sortir aux heures les plus chaudes.

La préfecture de l’Essonne a d’ailleurs déclenché son plan canicule. La plateforme téléphonique Canicule info service a été mise place et vous informe également au 0 800 06 66 66 (appel gratuit depuis un poste fixe), tous les jours de 9 h à 19 h.

En raison de cet épisode caniculaire et d’une météorologie défavorable à la dispersion des polluants émis et afin de réduire l’émission de polluants dans l’atmosphère, un pic de pollution à l’ozone est aussi attendu pour ce jeudi 25 août. La préfecture recommande aux franciliens de suivre plusieurs mesures, parmi lesquelles, la réduction des vitesses sur les grands axes de la région. Les routes à 130km/h seront limitées à 110km/h, celles à 110km/h passent à 90km/h et enfin celles à 90km/h passent à 70km/h. La préfecture préconise aussi l’utilisation des transports en commun ou du vélo. Bref, une chose est sûre, ceux qui devront aller au travail ce jeudi 25 août devront s’armer de patience et de bouteilles d’eau.