“Magnifique, exceptionnel”. Les superlatifs manquent à Marie-Christine Terroni pour qualifier l’énorme performance de ses U19 lors de l’Euro. Présidente du FCF Juvisy depuis 2007, cette ancienne gardienne de but ne tarit pas d’éloges pour ses jeunes joueuses, victorieuses du championnat d’Europe avec l’équipe de France U19 ce dimanche soir face à l’Espagne (2–1). “Ça assure un avenir à l’équipe de France, et ça montre surtout que les clubs français travaillent bien”, se satisfait-elle.

Parmi les championnes, 5 font partie de la maison juvisienne. Si elles n’ont pas toutes été titulaires du début à la fin de la compétition (Elisa De Almeida, blessée d’entrée), elles ont pu, à leur façon, jouer un rôle essentiel dans le succès des Bleuettes. La capitaine de cette équipe n’est autre que Théa Greboval, latérale gauche, déjà bien intégrée au sein de l’équipe première du FCF Juvisy. L’attaquante Clara Matéo s’est quant à elle faite remarquer pour son entrée tonitruante en demi-finale face à la Suisse. Auteure de deux buts et d’une passe décisive (victoire 3–1), la néo-juvisienne (depuis juin), s’inscrit parfaitement dans l’avenir du club. “Elle est très assidue aux entraînements, très pro. C’est une attaquante avec un instinct de buteuse. Des joueuses comme elle j’en ai rarement vu”, raconte la présidente, allant même jusqu’à comparer sa nouvelle protégée à la célèbre Marinette Pichon.

Une nouvelle génération talentueuse

Souvent dans l’ombre de sa talentueuse soeur jumelle Delphine (Olympique Lyonnais), Estelle Cascarino a elle aussi su montrer tout son potentiel pendant cette compétition. Elle sera un atout majeur pour la saison à venir. “Elle sera là pour remplacer Nelly Guilbert qui intègre le staff”, précise la présidente. Et si les apparitions ont été un peu moins fréquentes pour Élise Legrout, nul doute que cette expérience inoubliable lui servira tout au long de sa carrière. “C’est certain, elles font partie du groupe des 23”, assure Marie-Christine Terroni qui loue aussi bien les qualités sportives que le bon niveau d’étude de ses pépites.

Rentrées en France ce lundi, les 5 reines d’Europe n’ont sûrement pas reçu l’accueil qu’elles méritaient. “J’ai hâte de les mettre à l’honneur”, lâche la présidente. Et si l’équipe première à repris l’entraînement ce mardi, place aux vacances pour ces dernières qui font partie des 6 ou 7 joueuses absentes du groupe pro à la reprise. Parmi ces absentes, à noter aussi celle de Kadidiatou Diani. Championne du monde U17 en 2012 puis elle aussi championne d’Europe U19 en 2013 (avec Aïssatou Tounkara), l’attaquante de 21 ans est la seule juvisienne sélectionnée (sur 4 pré-sélectionnées) pour les JO de Rio qui débutent dans la nuit de ce mercredi face à la Colombie. “C’est la seule, on va la regarder pendant les JO, l’encourager, j’espère qu’elle va jouer”, s’impatiente la présidente. Buteuse lors des dernières rencontres de l’équipe de France, l’attaquante du FCF Juvisy tentera de tirer l’équipe de France vers les sommets, comme l’ont fait Gaëtane Thiney et autre Sandrine Soubeyrand avant elle.