Coup dur pour la vie culturelle locale : la septième édition du festival Aoutside de Palaiseau, qui devait se tenir le week-end du 26 et 27 août prochain au stade Georges Collet vient d’être annulée. Les organisateurs ont informé le public via leur page Facebook ce lundi. Ils ont pris la décision de renoncer à organiser ces deux jours de festivité, suite à l’interdiction de vente d’alcool sur place qui leur a été notifiée. Prévenus le 22 juillet dernier, les membres de l’association Opération Maxi Puissance (OMP), qui porte le projet, ont fait le constat que l’équilibre financier des deux jours de fête était en péril et qu’il était « dangereux d’interdire : la prohibition, qui nous aurait été imposée, entraîne une consommation différente (à l’éxtérieur du festival, ou cachée, et donc moins « responsabilisante » et plus risquée) ».

Les raisons qui ont conduits les autorités à ne pas délivrer la permission de vente d’alcool sont d’abord liées à la « salubrité publique », explique le Colonel Dupont de la Gendarmerie de l’Essonne : « la brigade a rendu un avis défavorable à la vente d’alcool, car en cas de surcharge, cela peut créer des désagréments à l’ordre public ». L’avis a été suivi par la mairie de Villebon – où est situé le terrain de football de Palaiseau et donc compétente – qui a donc refusé l’autorisation d’ouverture temporaire d’un débit de boisson. « J’ai simplement souscrit à l’avis des gendarmes » explique Dominique Fontenaille, le maire de la commune, qui raconte qu’un « accident très grave a eu lieu l’année dernière à cause de l’alcool ».

De son côté, le maire de Palaiseau Grégoire de Lasteyrie dit regretter l’annulation d’un festival « qui a toujours été soutenu par la ville » mais comprend la décision du maire de Villebon suite à l’avis défavorable, tout en se disant « déçu qu’on ait détecté ce problème de boisson fin juillet ». Chez les organisateurs d’Aoutside, l’heure est à l’urgence pour décommander les artistes et partenaires associés, mais aussi garder la dynamique pour pérenniser le projet associatif à long terme. Matthieu Helbert, l’un des membres d’OMP, fait les comptes : « c’est dommage car on avait fait tout le travail technique, ça nous tombe dessus un mois avant. Sans alcool ce n’est pas impossible à faire, mais budgétairement c’est serré, nous n’avions pas envie de proposer un festival qui n’était pas dans notre état d’esprit ».

Les concerts d'Aoutside rassemblaient des centaines de spectateurs sur deux soirs

Les concerts d’Aoutside rassemblaient des centaines de spectateurs sur deux soirs (DR/OMP)

Sans alcool, la fête est plus folle?

Les recettes escomptées de la vente de boissons atteignaient 8000 euros, sur un budget total de l’événement se chiffrant à 50 000 euros. « Si on avait eu cet élément avant, on aurait pu trouver une solution » lâche l’organisateur, qui ne veut pas pour autant blâmer la municipalité : « c’est compréhensible vu la situation, ils ne veulent pas aller contre l’avis de la gendarmerie ». Sur l’incident survenu l’an dernier, Matthieu Helbet ne veut pas le « minimiser » et relève que « depuis la 2è ou 3è édition, des personnes se trouvent mal à cause de l’alcool », mais selon lui, « si on interdit sa consommation, c’est la porte ouverte à d’autres pratiques, comme des personnes qui s’alcoolisent fortement devant ».

Le maire de Villebon pense quant à lui que le festival aurait tout de même pu se tenir : « il me semble que l’on peut organiser un festival sans vendre de l’alcool ». « Cela fait trois mois qu’on y travaille » répond Matthieu Helbert, « c’est possible de faire sans alcool, mais pas de cette manière là ». D’où la décision d’annuler l’édition 2016 du festival Aoutside. Trois scènes et 15 artistes étaient prévus sur le dernier week-end d’août. Plus de 100 bénévoles s’étaient également mobilisés en vue de cette date, avec plus de 3500 personnes attendues sur chacun des deux jours. Les organisateurs comptent maintenant continuer leurs autres projets sur le territoire, et monter une nouvelle édition d’Aoutside l’an prochain, qui soit cette fois pleinement réussie.