Les Argos s’emparent de la première place dans l’Est avec une victoire de 24-23 sur les Alouettes

MONTRÉAL – Les Argonauts de Toronto ont remporté une victoire de 24-23 sur les Alouettes de Montréal, samedi, au stade Percival Molson Memorial, dans le cadre de la LCF.

Ce résultat signifie que les Argonauts ont décroché la première place de la division Est et l’avantage du terrain pour les séries éliminatoires.

« Maintenant, nous pouvons être en bonne santé. Nous avions besoin de ce bye et de récupérer quelques gars », a déclaré l’entraîneur-chef des Argonauts, Ryan Dinwiddie. « Nous voulions gagner l’Est évidemment, mais il était essentiel de le faire cette semaine et de ne pas attendre la semaine prochaine. »

McLeod Bethel-Thompson de Toronto (11-6) a lancé pour 240 yards et deux touchdowns et a eu une interception.

Trevor Harris a mené Montréal (8-9) avec 413 verges par la passe et deux touchés dans cette dure défaite.

Les Alouettes ont eu beaucoup de succès par la voie des airs lors de leur premier essai, gagnant 52 verges en seulement trois jeux et se retrouvant à la ligne de 15 verges de Toronto.

Tous ces progrès ont été réduits à néant lorsque Montréal a pris des risques sur une troisième tentative. Ils ont retourné le ballon lorsque la passe de Harris a été interceptée par Jonathan Jones.

Après un trois-et-out de Toronto, Montréal s’est retrouvé une nouvelle fois en situation de troisième essai, mais cette fois à un mètre de la zone d’en-but. Ils choisissaient encore une fois de tenter le coup et ne parvenaient pas à atteindre la zone rouge pour la deuxième fois en autant de tentatives.

« Je ne regrette pas d’avoir pris ces décisions », a déclaré l’entraîneur-chef des Alouettes Danny Maciocia. « Botter un field goal sur la ligne d’un yard dans le premier quart-temps, je ne vais pas faire ça ».

Lire aussi:  Un juge québécois accorde une injonction provisoire pour stopper le projet de McGill en raison des préoccupations des Mohawks.

Commençant à leur propre ligne d’une verge, les Argonauts ont procédé à une descente du terrain, couvrant 109 verges en seulement sept jeux.

Le quart-arrière des Alouettes de Montréal Trevor Harris, en bas, est mis au sol par Sam Acheampong (96) des Argonauts de Toronto pendant la première mi-temps d'une action de football de la LCF à Montréal, le samedi 22 octobre 2022.

Ils ont couronné le tout en marquant le premier touché du match à un peu plus de quatre minutes de la fin du premier quart. Bethel-Thompson a trouvé Markeith Ambles sur une distance de deux verges.

À un peu moins de quatre minutes de la mi-temps, Montréal a finalement inscrit ses premiers points au tableau. Un attrapage et une course de 50 verges de Jake Wieneke ont permis à David Côté de réussir un placement de 42 verges, portant le score à 7-3 à la mi-temps.

Toronto a commencé la deuxième mi-temps en retournant le premier botté d’envoi sur 59 verges et en profitant d’une couverture faible dans le secondaire de Montréal pour marquer son deuxième touché du match.

Kurleigh Gittens Jr. a perdu son repère après avoir reçu une passe à la ligne des 13 verges et s’est rendu dans la zone d’en-but. Montréal a répondu immédiatement avec un autre placement de Côté de 26 verges.

« Nous avons eu de bonnes choses (en première mi-temps) mais nous n’avons pas pu terminer. Nous avons fait des ajustements à la mi-temps, et je me sentais bien dans notre façon de jouer vers la fin « , a déclaré Dinwiddie. « (Montréal) a fait du bon travail, ils avaient beaucoup de couvertures différentes que nous n’avions pas encore vues. »

Après avoir échangé des possessions infructueuses, Montréal a trouvé la zone d’en-but pour la première fois du match. Après s’être rendu jusqu’à la ligne des 12 verges de Toronto, Harris a repéré un Wieneke ouvert qui a valsé pour le touché, réduisant le déficit à trois.

Lire aussi:  Bell va acquérir le FAI indépendant Distributel ; les détails de la transaction ne sont pas divulgués

Un jeu plus tard, une bombe malencontreuse de Bethel-Thompson a trouvé les bras de Marc-Antoine Dequoy, donnant un nouveau souffle à l’attaque des Alouettes.

Cette possession a permis à Côté d’inscrire son troisième but sur balles du match, égalisant le score de 16 à 16 après un tir de 47 verges.

Sur le jeu suivant, une série de pénalités a amené Toronto à la ligne d’un yard de Montréal. Chad Kelly n’a pas fait d’erreur et le quart-arrière a enfilé le ballon, permettant aux Alouettes d’égaliser la partie.

Alors que Montréal progressait sur le terrain, Harris s’animait, trouvant des receveurs à chaque fois qu’il reculait. Les Alouettes ont terminé leur remontée grâce à un attrapé plongeant d’Eugene Lewis qui a remis les pendules à l’heure.

Avec 34 secondes au compteur, Toronto avait maintenant la tâche cruciale de descendre le terrain et de mettre en place une tentative de field-goal pour Boris Bede.

« Nous avons cru les uns en les autres, le coach a fait de bons appels de jeu et nous avons exécuté », a déclaré Gittens. « C’est tout ce qu’on peut demander et maintenant nous avons ce poids en moins sur nos épaules. »

Bien que Bede ait raté le coup de pied, le point unique a suffi pour donner la victoire aux Argonauts alors qu’il ne restait plus de temps au chronomètre.

La deuxième partie du match aller-retour aura lieu le 29 octobre au BMO Field.

Ce reportage de La EssonneInfo a été publié pour la première fois le 22 octobre 2022.

A propos de Fleury 3793 Articles
Auteure sur EssonneInfo

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*