L’ancienne championne Simona Halep se prépare à affronter Elena Rybakina en demi-finale de Wimbledon.

L’ancienne championne Simona Halep s’est qualifiée pour les demi-finales de Wimbledon après une impressionnante victoire en deux sets sur l’Américaine Amanda Anisimova, mercredi.

La Roumaine a poursuivi son travail de démolition de la quatrième tête de série Paula Badosa au tour précédent en éliminant Anisimova – 20e tête de série – 6-2, 6-4 sur le Centre Court. Halep, 30 ans, a porté sa série de victoires au All England Club à 12 matches.

La 16e tête de série affrontera Elena Rybakina dans le dernier carré après que la Kazakhe soit revenue d’un set en arrière pour battre l’Australienne Ajla Tomljanovic 4-6, 6-2, 6-3.

L’ancienne numéro 1 mondiale Halep a triomphé à SW19 il y a trois ans, mais a connu une période difficile depuis et n’a pas pu défendre son titre en 2021 en raison d’une blessure au mollet.

La Roumaine a eu du mal à retrouver sa forme et sa condition physique, et a été victime d’une crise de panique à Roland-Garros en mai, ce qui a mis en évidence ses difficultés persistantes.

L’herbe a toujours été bonne pour Halep, et la confiance semble à nouveau s’installer après un triomphe convaincant sur une joueuse de 10 ans sa cadette.

« C’est génial d’être de retour en demi-finale », a déclaré Halep. « Je suis très émotive en ce moment. Cela signifie beaucoup. J’ai joué une adversaire difficile aujourd’hui – elle pouvait croquer la balle à la fin.

« Je devais rester forte sur mes jambes – elles m’ont aidée aujourd’hui. J’avais aussi besoin de mon service – tout était bon, et il a bien fini. »

Lorsqu’on lui a demandé si elle jouait son meilleur tennis depuis sa victoire en 2019, Halep a ajouté :  » Définitivement, c’est mon meilleur tennis. J’essaie de retrouver ma confiance, et c’est bien. »

Lire aussi:  Tennis : Naomi Osaka remporte une bataille difficile au 1er tour de son tournoi de retour.

Rybakina, d’origine russe, qui a changé d’allégeance internationale pour le Kazakhstan en 2018, a réalisé une belle performance pour atteindre les demi-finales d’un Grand Chelem pour la première fois.

Le premier set a été serré mais a basculé au troisième jeu lorsque, après cinq coups de deux, Tomljanovic a fait le break avant de servir en force pour l’emporter 6-4.

Rybakina, 23 ans, a cassé au début du deuxième set et bien que la couverture athlétique du terrain de Tomljanovic lui ait permis de frapper directement en retour, la grande Kazakhe a ensuite pris le contrôle total du match, cassant à l’amour pour gagner le deuxième set après 11 points consécutifs.

Rybakina, qui a porté son nombre d’as dans le tournoi à 40 avec 15 autres, a fait monter la pression dans le match décisif, prenant une avance de 3-0 après avoir gagné sept jeux d’affilée, et rompant à nouveau pour 5-1.

Bien que sa progression ait été brièvement interrompue, elle a servi brillamment et a terminé le match par un ace.

« Je veux vraiment dire merci aux gens qui sont venus nous regarder et nous soutenir. C’était vraiment sympa, une ambiance incroyable », a déclaré Rybakina, 17e tête de série, qui devient le premier Kazakh – homme ou femme – à atteindre la demi-finale d’un Chelem.

« C’est incroyable. Je suis vraiment heureuse d’être en demi-finale. C’était un match très difficile.

« J’ai commencé un peu lentement, je n’ai pas très bien servi. J’étais peut-être nerveuse. Elle a très bien joué et défendait très bien mais j’ai juste essayé de me concentrer sur mon service et d’essayer de trouver ma voie et à la fin je l’ai trouvée. »

Lire aussi:  Moeen Ali craint que le cricket ODI perde de sa pertinence en raison d'un calendrier " insoutenable ".

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*