A l’heure où nous écrivons ces lignes, le bilan est de 84 morts, et une cinquantaine de personnes se trouvent toujours entre la vie et la mort. Un drame lourd qui a conduit les maires, responsables et élus essonniens à organiser des hommages dans plusieurs lieux de l’Essonne. Tour d’horizon.

Le président du Conseil départemental de l’Essonne, François Durovray, a annoncé que les drapeaux du CD seraient mis en berne.

A Evry, une messe spéciale se tiendra ce dimanche 17 juillet à 11 heures à la cathédrale d’Evry, pendant laquelle Mgr Dubost rendra un hommage aux victimes. Un hommage est également prévu par la mairie ce lundi 18 juillet à midi, devant l’hôtel de ville, place des Droits de l’Homme.

A Viry, le maire Jean-Marie Vilain prévient via la page Facebook de la ville qu’un hommage se tiendra dès ce soir vendredi 15 juillet.

Capture d'écran Facebook

Capture d’écran Facebook

Du côté de Breuillet, un rassemblement est prévu devant la mairie ce dimanche 17 juillet à 12 heures. Les communes de Mauchamps et Saint-Yon organiseront également un moment de recueillement en hommage aux victimes de Nice, ce samedi à 11 heures près de l’église de Saint-Yon. « Les équipes municipales des communes voisines sont également conviées », précise Alexandre Touzet.

A Brunoy, les habitants sont invités à observer une minute de silence devant l’hôtel de ville ce vendredi à 19 heures. Même recueillement à Crosne, ce vendredi 15 juillet à 19 heures devant l’Espace René-Fallet.

A Massy, un hommage sera rendu ce samedi 16 à 11 heures également, devant la mairie.

La ville de Linas, quant à elle, prévient sur Twitter que les drapeaux de la ville seront mis en berne.

Soisy-sur-Ecole et Savigny-sur-Orge ont également décidé de mettre leurs drapeaux en berne.

Cet article sera mis à jour régulièrement selon les informations que nous récupérerons auprès des communes.