Les séries éliminatoires de la MLS : Le New York City FC sera le test le plus difficile pour le CF Montréal

MONTRÉAL – Wilfried Nancy et le CF Montréal se trouvent en territoire inconnu.

Pour la première fois depuis 2016, l’équipe de Major League Soccer surfe sur une réelle dynamique de playoffs et se retrouve favorite pour atteindre la finale de la Conférence Est.

Montréal a remporté six de ses sept derniers matchs – y compris une décision de 2-0 contre Orlando City en ouverture des séries éliminatoires dimanche dernier – et joue certains de ses meilleurs footballs de la saison des deux côtés du ballon.

Dimanche, le club accueille le New York City FC, champion en titre de la MLS Cup, en demi-finale de la Conférence Est. C’est un moment auquel le club s’est préparé depuis que Nancy a pris le poste d’entraîneur principal en 2021.

« Plus le défi est grand, plus j’aime ça car cela me permet de repousser les limites de mes joueurs », a déclaré Nancy.

La plupart des joueurs du noyau dur sont restés ensemble pendant les deux années de Nancy à la tête du club et sont habitués à ce genre de mentalité. Il y aura aussi la motivation supplémentaire de la vengeance après que NYCFC ait infligé à Montréal une rare défaite sur la route dans un tambour 4-1 au Yankee Stadium le 12 mars.

Après avoir remporté cinq victoires consécutives, y compris une victoire 3-0 sur l’Inter Miami au premier tour, New York sera le test le plus difficile pour Montréal depuis des semaines.

« Nous savons que ce sera un match difficile et que nous devrons être prudents, mais nous ne pouvons pas laisser le doute affecter notre confiance », a déclaré le capitaine Samuel Piette. « Je regardais le match et New York était définitivement l’équipe supérieure, donc il n’y a pas de surprise à ce que nous les affrontions ».

Lire aussi:  La mort d'un adolescent québécois abattu par des policiers aurait pu être évitée si les médecins étaient intervenus : coroner

New York semble s’être complètement remis de ses déboires de mi-saison qui ont vu le club abandonner la lutte pour la première place de la Conférence Est.

Après le départ de l’attaquant vedette Valentín Castellanos, qui a signé avec le club de La Liga Girona en juillet, l’équipe a connu de longues périodes de difficultés avant de se redresser en septembre et d’être pratiquement inarrêtable avant les playoffs.

L'entraîneur-chef du CF Montréal, Wilfried Nancy, regarde depuis la ligne de touche contre Santos Laguna pendant la deuxième mi-temps du match retour de leur match de soccer de la Ligue des champions de la CONCACAF 2022 à Montréal, mercredi 23 février 2022.

Les deux clubs se sont rencontrés pour la dernière fois le 30 juillet dernier au stade Saputo où ils ont fait match nul 0-0.

« Nous sommes deux équipes qui sont à des endroits différents maintenant. Ils sont sur une bonne lancée avant ce match et ils ont trouvé leur rythme « , a déclaré l’arrière droit canadien Alistair Johnston. « Quand vous enlevez Tatí [Castellanos] il faut quelques semaines pour savoir à quoi ça va ressembler sans lui et maintenant ils sont dans une bonne position. »

Outre le public de Saputo, l’avantage du terrain se manifestera d’une autre manière cruciale : sur le terrain. NYCFC joue au Yankee Stadium, le plus petit terrain de la MLS, alors que le Stade Saputo possède le plus grand terrain de la ligue, ce qui devrait avantager le style de Nancy, basé sur la possession de balle.

« Ils sont toujours une très bonne équipe avec le ballon et en possession, tout comme nous, donc le match sera assez serré », a déclaré Piette. « Cela peut aller dans les deux sens, surtout quand les deux équipes sont si familières, mais l’atmosphère, surtout si c’était comme le dernier match, sera la clé. »

Lire aussi:  La police du Québec retrouve un corps après l'effondrement d'une route au Saguenay-Lac-St-Jean

Ce reportage de La EssonneInfo a été publié pour la première fois le 21 octobre 2022.

A propos de Fleury 3587 Articles
Auteure sur EssonneInfo

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*