« Les femmes dans la cuisine » – Une déclaration sexiste vaut à un streamer d’être banni de Twitch

Twitch fait régulièrement l’objet de critiques en raison du sexisme de divers streamers. Mais Greekgodx a été banni après avoir fait une déclaration sexiste.

Ormskirk, Angleterre – La place des femmes est dans la cuisine – C’est du moins ce que pense le streamer anglais Greekgodx. Celui-ci a tenu un discours énervé sur Twitch, affirmant que sa future épouse ferait mieux de garder la maison propre pendant qu’il stream et gagne de l’argent. Twitch en a tiré les conséquences et a banni le streamer quelques heures plus tard.

Nom complet Dimitri Raymondo Antonatos
Anniversaire 6 octobre 1992
Lieu de résidence Ormskirk, Angleterre
Premier flux 2011
Abonnés 380 000 (YouTube)

Le streamer précise sur Twitch : sa femme s’occupe du ménage

Ces opinions ont entraîné le bannissement de Twitch : Le 28 juin, Greekgodx a tenu un discours dans son stream, dans lequel il expliquait torse nu que sa future épouse devait cuisiner et faire le ménage pendant qu’il streamait. Le stream n’est plus disponible sur Twitch, mais un Vous trouverez un extrait de la vidéo ici.

Greekgodx fait des commentaires sexistes en streaming

« Le streaming, c’est fini pour toi ! », avec cette déclaration, il veut préparer ses partenaires potentielles à passer à l’avenir leur temps à la cuisine. Car pendant qu’il diffuse en streaming et gagne ainsi de l’argent, sa femme doit cuisiner, faire le ménage et s’occuper des enfants. Greekgodx s’attend à ce que sa maison soit « foutrement » propre, puisqu’il laisse tout de même sa future femme y vivre.

Greekgodx tente de se justifier : En déclarant « Croyez-moi ou non, le streaming est une charge mentale pour moi », le streamer tente de défendre ses exigences dépassées. Mais Twitch ne semble pas s’en satisfaire et bannit le streamer pour une durée indéterminée. Greekgodx en est à son troisième bannissement.

Lire aussi:  PS5 DualSense Pro : faits et date de sortie - Tout sur la nouvelle manette de Sony

Qui est Greekgodx ? Le streamer Greekgodx est un vétéran dans le monde du streaming, il est actif depuis 2011 et a commencé sa carrière aux côtés du joueur de LoL Tyler1. En 2019, il s’est également fait connaître pour sa perte de poids extrême. Ces dernières années, il a toutefois été de plus en plus critiqué et son nombre de spectateurs a également diminué. Actuellement, le streamer compte environ 3 500 spectateurs*, soit 46 % de moins que l’année précédente.

Le streamer Twitch essuie des critiques et fait marche arrière sur Twitter

Greekgodx reçoit des vents contraires sur Twitter : Pour ses déclarations très explicites sur la répartition des rôles dans une relation, le streamer a reçu de nombreuses critiques sur Twitter. Greekgodx tente à présent de se présenter sous un jour plus favorable. Sur Twitter, il écrit qu’il prendrait bien sûr en charge le ménage si sa femme gagnait plus d’argent que lui.

Il n’a toutefois pas dit un mot à ce sujet dans son stream. Mais une chose est sûre, il peut désormais se concentrer sur le ménage pendant son bannissement de Twitch.

Bannissement de Twitch après des propos misogynes – MontanaBlack également concerné

Bannissement de Twitch après des propos condamnables : Greekgodx n’est pas le seul à avoir été banni de Twitch pour avoir tenu des propos misogynes. Le streamer allemand MontanaBlack a lui aussi dû faire plusieurs pauses forcées par le passé, après avoir enfreint les directives de la plateforme. Il avait alors comparé les femmes à des chiens dans un stream, ce qui lui avait valu une grosse tempête de critiques. Le bannissement a toutefois eu lieu pour une autre action.

Lire aussi:  Modern Warfare 2 : le slider FoV découvert pour la PS5 - La fonctionnalité tant attendue arrive sur la console

Une autre fois, MontanaBlack avait filmé des femmes lors de ses vacances à Malte et les avait diffusées en direct. Twitch l’a banni pour 33 jours.

A propos de Fleury 3725 Articles
Auteure sur EssonneInfo

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*