Patinage de vitesse : La médaillée d’or olympique Nao Kodaira sort en championne

La Japonaise Nao Kodaira a conclu sa carrière de patineuse de vitesse samedi en remportant son huitième 500 mètres féminin consécutif lors des championnats nationaux sur distance unique dans sa préfecture natale de Nagano.

L’athlète de 36 ans, championne olympique du 500 mètres à Pyeongchang en 2018, a réalisé un temps de 37,49 secondes dans la patinoire M-Wave de Nagano, remplie d’un public local impatient d’assister à son dernier hourra et à son 13e titre national de 500 mètres en carrière.

Nao Kodaira s’apprête à remporter le 500 mètres féminin lors des championnats nationaux sur une seule distance, le 22 octobre 2022, dans la préfecture de Nagano, au centre du Japon. (Essonne Info)

« Je suis remplie de joie d’avoir patiné à la fin (de ma carrière) sur la scène dont j’ai rêvé », a déclaré Kodaira, faisant référence au site des Jeux olympiques de Nagano de 1998. « C’était un moment heureux, et aucun autre ne peut prendre sa place ».

« J’aurais commencé à pleurer si j’avais regardé les visages de tout le monde. Je me suis juste concentrée sur la glace en face de moi. Je pourrais être là comme Nao Kodaira, l’athlète, pour la dernière fois. »

Kodaira a participé à quatre Jeux olympiques d’hiver consécutifs, principalement dans les sprints, à commencer par les Jeux de 2010 à Vancouver, où elle a remporté l’argent en poursuite par équipe. À Pyeongchang, elle a été capitaine de la délégation japonaise et a également remporté l’argent dans le 1 000.

Kodaira a remporté 37 courses internationales et nationales consécutives sur 500 mètres entre 2016 et 2019, et un total de 34 titres de Coupe du monde sur 500 et 1 000.

Lire aussi:  La Ligue des champions est une musique aux oreilles d'Erling Haaland alors que Man City entame sa quête de l'Euro à Séville.

Elle a annoncé son intention de se retirer du patinage de vitesse de compétition en avril.

Dans sa dernière course, elle a devancé Miho Takagi (38.18). Takagi était la médaillée d’or du 1 000 mètres aux Jeux olympiques de Pékin de cette année, où elle a remporté quatre médailles au total.

« Je crois que je n’aurais pas pu donner le meilleur de moi-même sans la présence de mes rivales », a déclaré Kodaira.

« Pour moi, cette course a plus de valeur que celles dans lesquelles j’ai concouru pour des médailles olympiques ou des records du monde. J’ai pu m’exprimer complètement. J’ai vraiment apprécié. »


Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*