Le « schéma d’ensemble » du Grand Paris Express sera officiellement dévoilé le 26 mai. Le plateau de Saclay bénéficiera de trois arrêts et la ligne 14 du métro parisien sera prolongée jusqu’à l’aéroport d’Orly.

La ligne de métro automatique desservant le plateau de Saclay, devrait ressembler à l’Orly-Val.

Source de nombreux désaccords entre le gouvernement et la région Île-de-France, la desserte du plateau de Saclay par le projet de métro automatique du Grand Paris Express, semble avoir trouvé un compromis. Le « schéma d’ensemble » du réseau, qui comporte cinq lignes et 82 stations sur 200 kilomètres, sera rendu public le 26 mai prochain.

Un métro aérien de plus petit gabarit

Pour arriver à un accord, les deux partis ont accepté plusieurs concessions. Le président (PS) du Conseil régional, Jean-Paul Huchon, renonce à la construction d’une ligne de tramway pour desservir le plateau de Saclay. Souhaité directement par l’Élysée, c’est bien un métro automatique qui circulera entre l’aéroport d’Orly et Versailles. Mais le matériel sera beaucoup plus petit et léger, avec des voies majoritairement aériennes, préservant ainsi les 2 300 hectares de terres agricoles sur le plateau.

Contrairement à l’idée première de l’ancien ministre du Grand Paris Christian Blanc, d’un métro automatique de grande capacité (20 000 transpostés par heure) et ultra rapide, le projet final prévoit un matériel à petit gabarit (10 000 passagers par heure) avec cinq arrêts en Essonne (CEA Sud, Saclay Sud, Palaiseau Paris-Tech, Massy-Palaiseau et Massy Opéra).