Il aura fallu plusieurs jours de négociation entre représentants du personnel et direction pour parvenir à un accord, arraché ce lundi à l’aube avant la reprise du service. La grève au sein de Europe Services Déchets (ESD) avait débuté mardi dernier (lire notre article), et concernait principalement des revendications salariales.

En l’espace de quelques jours, les ordures ménagères se sont peu à peu amassées dans la quinzaine de communes concernées par l’arrêt du ramassage des poubelles. Ce lundi matin, les camions benne d’ESD sillonnent de nouveau le département pour vider les conteneurs, locaux collectifs et particuliers de leurs déchets.