Patinage de vitesse : La médaillée d’or olympique Nao Kodaira prête pour la fin de sa carrière

La patineuse de vitesse japonaise Nao Kodaira, championne du 500 mètres féminin aux Jeux olympiques de Pyeongchang 2018, disputera la dernière course de sa carrière samedi lors des championnats nationaux sur une distance dans sa préfecture natale de Nagano.

Plus de 4 000 billets ont été vendus, et des billets supplémentaires ont été mis en vente pour le deuxième jour de l’événement de trois jours à la patinoire M-Wave, où Kodaira doit concourir une dernière fois au 500.

Kodaira, 36 ans, qui a forgé une célèbre rivalité et amitié avec le double champion olympique sud-coréen Lee Sang Hwa, a assisté à une séance d’entraînement jeudi et a parlé de ses sentiments avant la fin de sa carrière.

La patineuse de vitesse Nao Kodaira (R) s’entraîne à la patinoire M-Wave à Nagano, dans le centre du Japon, le 20 octobre 2022, deux jours avant la dernière course de sa carrière aux championnats nationaux sur une distance. (Essonne Info)

« Je suis reconnaissant en tant que personne qui a grandi dans le Shinshu », a déclaré Kodaira, utilisant un ancien nom pour la préfecture du centre du Japon et faisant référence aux fortes ventes de billets. « J’ai hâte de voir les visages des spectateurs ».

Au cours de son illustre carrière, Kodaira a remporté 37 épreuves de 500 mètres consécutives au Japon et à l’étranger entre 2016 et 2019. Elle a collectionné un total de 34 victoires en Coupe du monde sur le 500 et le 1 000.

Kodaira a annoncé son intention de se retirer du patinage de vitesse de compétition il y a environ six mois.

Lire aussi:  Manchester United se retrouve en barrage de l'Europa League malgré sa victoire à la Real Sociedad

« J’ai bien préparé mon corps et je viens ici avec une mentalité affamée », a déclaré Kodaira. « Je veux bien interagir avec la glace jusqu’à la fin ».

Miho Takagi, qui a décroché quatre médailles aux Jeux olympiques de Pékin en 2022, dont l’or au 1 000, a déclaré que ce serait un honneur de se mesurer à Kodaira une fois de plus.


Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*