Bien qu’elle se soit stabilisée ces dernières heures, l’Orge est sortie de son lit, comme attendu. Les communes prennent des mesures pour évacuer certains riverains depuis ce jeudi soir, et les choses s’accélèrent ce vendredi matin. A Savigny-sur-Orge, un foyer a été évacué ce jeudi, et l’école Kennedy est fermée. « 100 personnes se sont vues proposer d’aller au gymnase Coubertin ou en hébergement » indique le maire Eric Mehlhorn.

Aux Prés-Saint-Martin jeudi soir, l’eau monte à vue d’oeil. Certains habitants luttent déjà contre la montée des eaux depuis la nuit : « je suis venue aider ma soeur car ça refoule dans sa cave, les pompiers sont passé cet après-midi, mais personne n’est venu nous aider, on a nos propres tuyaux pour vider l’eau » décrit une sinistrée. A quelques pas, la rue se remplit d’une grande mare d’eau, et les véhicules doivent maintenant s’enfoncer pour circuler. « On a perdu 3 congélateurs et la chaudière est touchée » annonce une riveraine, tandis que les habitants des immeubles en face s’inquiètent pour leurs caves et les véhicules.

Derrière coule l’Orge, transformée en rivière à l’intense débit, qui noie au passage les jardins partagés du quartier. Le stade Raoul Perrin situé à proximité est désormais une grande mare. Plus bas, alors que l’Orge rejoint la Seine, Viry et Juvisy commencent à sentir les effets de la montée cumulée de l’orge et de la Seine (lire notre article sur le fleuve). A Juvisy, les rez-de-chaussée des quais sont évacués, alors que les axes routiers sont déjà fermés.

A Viry-Chatillon, le quartier de Châtillon commence à être évacué. Au total, 1000 foyers sont invités à quitter les lieux. Ce qui ne peuvent être hébergés sont envoyés vers des équipements communaux. Le écoles de la commune sont fermées à la suite de consignes préfectorales.

Suivez tous nos articles sur les inondations en Essonne > essonneinfo.fr/91-essonne-info/tag/inondations2016/