« Ce n’est pas loin d’être bon », « On la refait une dernière fois », « Ça c’est du détail »… Le jour J approche pour Julien Lestel et sa troupe. En résidence à l’Opéra de Massy depuis janvier, La compagnie Julien Lestel s’apprête à offrir une nouvelle prestation au public essonnien et ses environs. Déjà en résidence l’an dernier, avec notamment un spectacle du nom de « transmission », la troupe de danseurs revient, après deux ans de travail, avec « Bolero ».

Ce jeudi à l’Opéra, l’heure était bien évidemment à la répétition pour les 11 danseurs. Devant une dizaine de retraités venus dans le cadre des actions pédagogiques de l’Opéra, la troupe peaufinait les derniers réglages. Parmi ces danseurs, la Taïwanaise Shihya, l’Australien Aaron et l’Espagnol Pedro viennent d’intégrer la compagnie, et ont rapidement dû se fondre dans le moule. « J’essaie de prendre des danseurs qui ont une qualité corporelle qui va s’adapter à mon genre de chorégraphies. Après, forcément il faut qu’ils s’intègrent dans le groupe, c’est un travail que tout artiste doit savoir faire à ce niveau-là », explique le chorégraphe professionnel.

La compagnie en répétition deux jours avant la représentation

La compagnie en répétition deux jours avant la représentation

« Une folie inoubliable ! »

Né d’une envie commune entre Dominique Rouits, directeur musical de l’Orchestre, et Julien Lestel, « Bolero » répond à la volonté de construire « un grand projet »« On a lié toutes les forces de Massy, c’est-à-dire l’Orchestre et la danse », détaille Julien. Pour accompagner ce projet, les deux hommes font appel au pianiste virtuose François-René Duchâble, séduit par cette idée de collaboration. « On a une grande chance, c’est vraiment un pianiste de très grande qualité », se réjouit le patron de la troupe.

Divisé en quatre temps, cette performance artistique est on ne peut plus rare. Les talents de l’orchestre, du pianiste concertiste et des danseurs s’entremêlent pour ce projet ambitieux qualifié de « folie inoubliable » par le chef d’orchestre.

Le Concerto n°2 de Rachmaninov fera office d’ouverture de soirée, suivi du Concerto en Sol majeur de Ravel. Le talentueux Duchâble aura lui aussi son moment de gloire lors d’un solo de 8 minutes sur l’œuvre Alborada del Gracioso de Ravel. Enfin, le célèbre Boléro de Ravel clôturera en beauté cette soirée.

Suite à son épisode massicois, la compagnie parcourra la France du Nord au Sud avant de revenir sur la scène de l’Opéra de Massy dès la rentrée prochaine pour de nouveaux projets.

Bolero, Opéra de Massy. Samedi 21 mai à 20h, dimanche 22 mai à 16h. Tarifs entre 27 et 41,5€. Renseignements et réservations sur opera-massy.com