Pompier à Massy, Tahar Manaï a réussi son incroyable défi : planter le drapeau tunisien au sommet de l’Everest, le toit du monde.

C’est par un message sur Facebook (sa page L’ascension d’une Nation) qu’après plusieurs jours sans nouvelles, l’équipe de Tahar Manaï a confirmé la nouvelle : cet alpiniste franco-tunisien âgé de 27 ans, « a atteint le sommet de l’Everest ce vendredi 13 mai à 10h31 heure locale. Une première pour la Tunisie, qui devient la 102e nation représentée sur le « Toit du Monde ». Une nouvelle aussitôt relayée aux quatre coins du pays qui vit sa « jeune » démocratie avec embuches, mais dont Tahar Manaï souhaitait porter les couleurs au sommet pour donner espoir à tout une jeunesse, à tout un peuple.

Nous rencontrions l’an dernier Tahar, suite à sa première tentative de grimper au sommet de l’Everest (lire notre article), avortée des suites du terrible tremblement de terre. Le jeune homme, après plusieurs semaines de descente de ces plus hauts cols et des camps de base, regagnera prochainement la région, et plus précisément sa ville d’adoption, Massy, où il st exerce en qualité de pompier.