Quatrième, c’est la nouvelle place du MEHB dans ce championnat de Pro D2. Bousculés dans les premiers instants de la partie, le MEHB a logiquement fait la différence face à l’actuelle lanterne rouge du championnat. Alors qu’il ne reste plus que deux matchs en championnat, Massy se rapproche encore un peu plus des playoffs.

Le début de la rencontre n’est pourtant pas à l’avantage des Massicois. Valence, totalement décomplexé, profite du moindre espace pour scorer. De son côté Massy peine à effectuer ses réglages aussi bien en défense qu’en attaque. Après quinze minutes de jeu, ce sont bien les visiteurs qui sont devant, à la surprise générale (6–10, 15’13). Mais après ce quart d’heure difficile, Massy retrouve enfin de sa superbe. Conta sonne la révolte des siens (7–10, 16’15), Alaimo égalise trois minutes plus tard (10–10, 19’28), avant que Conta ne donne pour la première fois l’avantage à son équipe (11–10, 22’36).

Ça y est, Massy fait désormais la course en tête. La défense a enfin pris le pas sur l’attaque valentinoise, et si offensivement tout n’est pas parfait, c’est suffisant pour infliger un sévère 7–0 aux visiteurs en moins de dix minutes de jeu (13–10, 24’26). Il reste un peu plus de cinq minutes à jouer dans cette première période et Massy se détache progressivement. Pourtant auteur d’un seul but durant ces trente premières minutes, Carnier pèse sur la défense adverse et créé des décalages. Ces derniers profitent notamment à Herbulot qui inscrit coup sur coup ses deux, et troisièmes buts de la soirée (16–13, 28’18). « C’est un bon deuxième match de reprise et je pense que ça va aller de mieux en mieux », se satisfait le pivot massicois. A la pause le score est de 17–13 pour les Massicois, la différence est faite, il faut maintenant faire preuve de sérieux jusqu’au coup de sifflet final.

« On ne peut rien lâcher jusqu’à la fin »

C’est visiblement ce que s’attellent à faire les hommes de Benjamin Braux dès la reprise, Herbulot et Reault dynamitent ce début de seconde période (22–14, 37’01). Valence est à la rue, les mouvements massicois sont de plus en plus fluides. Précieux depuis plusieurs rencontres, Alaimo est encore une fois bien dans son match (6/6 au tir), Carnier, encore lui, donne dix buts d’avance au MEHB (27–17, 43’42). Perisic dans ses buts est quant à lui toujours fidèle à lui-même (17/39, 43%). Les Massicois prennent désormais du plaisir sur le parquet, Sarr, retrouvé depuis quelques matchs, distille une merveille de passe dans le dos pour Conta, juste après avoir écœuré la défense adverse sur un rush solitaire dont il a le secret (31–21, 49’15).

La deuxième période est quasiment à sens unique, Conta et Herbulot se chargent de conserver l’avantage massicois, ce dernier finissant par ailleurs meilleur marqueur de la rencontre avec onze réalisations au compteur. « Ce soir j’ai vu dès le premier tir que ça allait rentrer, donc je ne me suis pas posé de question. J’avais pour consigne de leur marcher dessus au niveau du tir, de les écraser, donc je me suis appliqué à fond pour ça », résume l’intéressé.

Victoire finale 38–27, belle confirmation après le succès à l’extérieur face à Cherbourg le week-end dernier. Massy est en très bonne forme en cette fin de saison, le prochain déplacement à Angers sera une nouvelle fois un match décisif en vue des playoffs. « Ça sera peut-être un peu plus compliqué qu’aujourd’hui. Ils n’ont plus rien à perdre, on sera à l’extérieur. En général c’est compliqué Angers, il faudra qu’on soit aussi sérieux », prévient Carnier. « On ne peut rien lâcher jusqu’à la fin », conclut le pivot.

Prochain match le 6 mai prochain à 20h30 sur le parquet d’Angers.