C’est fait !!! Massy affrontera Vannes en match aller retour pour la montée en Pro D2. Face à Nevers ce dimanche après-midi, le RCME a proposé une prestation collective de bonne facture. Efficaces en attaque, et largement supérieurs en première période, les Massicois ont ensuite su faire le dos rond dans les moments difficiles. Une victoire pleine d’enseignements pour le staff essonnien, une semaine avant de recevoir Vannes au stade Jules Ladoumègue de Massy pour le match aller de ces demi-finales.

Pression. C’est le mot d’ordre de ce début de rencontre. Si elle tétanise les Neversois, elle ne semble nullement peser sur les épaules des Massicois. Supportés par leur public venu en nombre, les hommes de Didier Faugeron acculent d’entrée Nevers dans sa moitié de terrain. Trois petites minutes suffisent alors aux Essonniens pour débloquer le tableau d’affichage. Le maul pénétrant volontairement écroulé par les Bourguignons, Orquera se charge de transformer la première pénalité de cette partie (3–0, 3′). Après dix minutes totalement à l’avantage des Massicois, Nevers tente peu à peu de reprendre le contrôle du cuir. Les Bourguignons combinent plutôt bien, préfèrent à deux reprises jouer la touche plutôt que de prendre les points, mais Massy est défensivement bien en place.

La faible révolte neversoise ne dure que quelques minutes, Massy est clairement mieux rentré dans cette rencontre. A son tour le RCME préfère trouver la touche que de prendre les points de la pénalité, choix payant puisque sur un nouveau maul pénétrant, le pack essonnien parvient à conclure. La transformation est ratée par Orquera, mais Massy prend clairement l’ascendant, aussi bien au compteur que psychologiquement sur son adversaire (8–0, 16′). La preuve en est dans les minutes qui suivent, Nevers subit une foi de plus la loi massicoise, et redonne une nouvelle foi la possibilité à Orquera de creuser l’écart. Le numéro 10 massicois ne rate pas la mire, 11–0, alors qu’on entre dans le dernier quart d’heure de cette première période.

Place au dénouement final !

Dès lors la partie s’équilibre. Nevers inscrit même ses trois premiers points sur une pénalité transformée par Duvallet, suite à un hors-jeu massicois (11–3, 30′). Et si Orquera redonne onze points d’avance au RCME dans la foulée, Nevers est beaucoup plus tranchant dans ses attaques et semble enfin avoir trouvé certaines failles dans la défense massicoise. A la mi-temps le score est de 14–6, et malgré un début de match proche du catastrophique, Nevers n’a pas dit son dernier mot.

Le début du second acte confirme cette impression. Nevers confisque littéralement le ballon aux Massicois, sans toutefois parvenir à trouver la faille. Après dix minutes en seconde période, Devallet obtient une pénalité et ramène son équipe à cinq petits points (14–9, 50′). Le vent est sur le point de tourner dans cette rencontre, Nevers manque de peu l’essai sur l’action suivante. Coup du sors néanmoins, la blessure de Maya côté nivernais, Massy peut enfin souffler (14–9, 55′).

01

Mêlée entre Massy et Nevers (MM/EI)

Le jeu reprend, les Essonniens repartent de l’avant, et le temps file à leur avantage. On entre dans le dernier quart d’heure de cette partie, Massy tente alors d’enfoncer le clou. Devant au score, les Essonniens réussissent à conserver le cuir. On pense alors que les dés sont jetés dans ce match, d’autant plus lorsque Orquera passe une nouvelle pénalité à quatre minute de la sirène (17–9, 76′). Le public massicois y croit, mais Nevers montre toute sa pugnacité. On est dans les arrêts de jeu, et sur une ultime poussée, Bonevalot aplati en coin pour laisser une brise d’espoir pour l’USON (17–14, 80′). Sur le renvoi massicois néanmoins, un en-avant cruel anéantit tout espoir de victoire pour les Bourguignons.

Score finale 17–14. Massy s’est fait peur mais a finalement tenu jusqu’au bout. La ProD2 se rapproche peu à peu pour les Massicois, même si le plus dure reste à faire. Dans cette double confrontation face à Vannes, le RCME devra essayer de faire la différence dès le match aller afin de se rendre plus sereinement en terre vannetaise pour le verdict tant attendu.

Prochain match le dimanche 8 mai au stade Jules Ladoumègue de Massy face à Vannes. Demi-finale aller.