Un air de revanche flottait ce dimanche après-midi sur la pelouse du stade Jules Ladoumègue de Massy. Battu lors du match aller par Tyrosse, le RCME avait à cœur de remettre les pendules à l’heure pour ce dernier match de poule de la saison. Dans cette ultime rencontre test à une semaine du début des barrages pour la montée en Pro D2, Massy a littéralement écrasé son adversaire en inscrivant neuf essais pour une victoire finale 57–3.

Le début de match est pourtant à l’avantage des visiteurs. Les Massicois se laissent surprendre et encaissent une première pénalité dès la deuxième minute de jeu. Une ouverture du score précoce qui a le don de complètement lancer les Massicois dans ce match. Les hommes de Didier Faugereron mettent une pression énorme sur leurs adversaires, mais il faudra tout de même attendre la dixième minute pour que Girard, suite à un bon mouvement massicois, n’inscrive le premier essai de la partie (5–3, 10′).

Tyrosse est littéralement acculé dans sa moitié de terrain, Massy installe petit à petit son système de jeu. Moins de dix minutes plus tard, et après une domination territoriale sans partage, Delage offre un deuxième essai à son équipe. Suite à une bonne poussée en mêlée, le centre massicois profite du décalage parfait de Ratinaud pour aplatir. Orquera transforme alors sa seconde pénalité, et Massy mène déjà 14–3 après seulement vingt minutes de jeu.

Le pack massicois est impressionnant en ce début de match, Tyrosse ne peut vraisemblablement pas rivaliser. La preuve en est quelques minutes plus tard, lorsque Dobson exploite un maul pénétrant rondement mené pour passer un troisième essai aux Tyrossais (19–3, 24′). La machine massicoise est lancée, le jeune N’Gandebe, international des moins de 20 ans, en profite pour montrer tous ses talents de percussion pour sa première titularisation en Fédérale 1. A l’origine de l’essai de pénalité obtenu par Massy à la trentième minute (26–3), il délivre ensuite la dernière passe sur son aile droite pour le doublé de Delage juste avant la pause (31–3).

Les regards vers la Pro D2

Avec une issue du match déjà entérinée, la physionomie semble quelque peu changer en tout début de seconde période. La tête sous l’eau lors du premier acte, Tyrosse tente tant bien que mal de se rebiffer. Pendant quelques minutes, les Landais investissent le camp essonnien sans toutefois parvenir à créer le moindre décalage. La défense massicoise est bien en place, et malgré l’avantage conséquent, les hommes de Didier Faugeron ne perdent pas le fil de ce match.

Après cinq minutes un peu plus équilibrées, Massy ne tarde pas à reprendre le contrôle de la partie avec un réalisme des plus épatant. Merveille de passe au pied d’Orquera dans le dos de la défense de Tyrosse, Leota, plus rapide que tout le monde, n’a plus qu’à aplatir pour le sixième essai de la partie. Dès lors, les deux équipes décident de faire tourner, le match perd en intensité et en précision. Il faut attendre la fin de match pour assister de nouveau à quelques bons mouvements massicois, ponctués par un nouvel essai de pénalité (43–3, 71′), et deux essais de Ratinaud (50–3, 76′) et Ashvetia (57–3, 79′). « C’était un match qui était important pour nous dans la préparation du match de barrages. On a été sérieux sur les rucks, sur toutes les phases de jeu qui nous faisaient défaut jusque-là. Forcément ça nous donnera de la confiance », se satisfait Stéphane Gonin, l’entraîneur des arrières.

Dimanche prochain, pour son premier match de barrages, le RCME sera opposé à Nevers avec pour objectif de se rapprocher un peu plus de la ProD2. Le lieu de cette rencontre n’est pas encore défini (terrain neutre), le vainqueur de cette confrontation ira défier Vannes en demi-finale.