Programme phare de la mandature 2014–2020, le projet « Cœur de ville » doit repenser les espaces publics au service des habitants et du commerce pour renforcer l’attractivité du centre-ville.
Après une phase d’entretiens en octobre et novembre 2015, les Arpajonnais ont été consultés via des questionnaires et des Focus groups entre février et avril 2016. Un concours de maîtrise d’œuvre entre plusieurs architectes a ensuite été mis en place pour imaginer le centre-ville de demain.

Les quatre projets finalistes seront dévoilés en juin prochain avant d’être exposés au public en septembre lors de la Foire aux haricots. En novembre, un deuxième jury élira le projet final qui sera ensuite présenté aux Arpajonnais en décembre 2016. « Les travaux devraient débuter au premier semestre 2018 pour une durée d’environ cinq ans, précise le cabinet d’étude. Le but est de perturber le moins possible le fonctionnement du centre-ville ».

La réalisation totale du projet devrait coûter aux alentours de cinq millions d’euros d’ici à 2020. Avec au programme : la valorisation de la place du marché, le réaménagement de la Grande Rue, la révision du stationnement dans le cœur de ville, mais aussi la mise aux normes des infrastructures en ce qui concerne l’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite. L’ensemble des espaces publics du centre-ville seront également requalifiés « en s’appuyant sur les espaces de vitalité, les lieux de détente et de verdure, et la mise en valeur du patrimoine historique de la commune  ».