Gymnastique : La Mexicaine Ella Bucio remporte la 1ère édition des mondiaux de Parkour C’ships freestyle

La Mexicaine Ella Bucio (C) pose avec sa médaille d’or après avoir remporté l’épreuve de freestyle féminin lors des premiers Championnats du monde de Parkour au Parc sportif urbain Ariake de Tokyo, le 16 octobre 2022, aux côtés de la médaillée d’argent Hanaho Yamamoto du Japon (G) et de la médaillée de bronze Adela Merkova de la République tchèque. (Essonne Info) ==Essonne Info

La Mexicaine Ella Bucio s’est imposée de manière dominante et la favorite du pays hôte, Hanaho Yamamoto, a terminé deuxième de l’épreuve féminine de nage libre lors des premiers Championnats du monde FIG de Parkour, dimanche à Tokyo.

Le parkour, sanctionné par la Fédération internationale de gymnastique, implique que les athlètes restent en mouvement constant du début à la fin, en surmontant des obstacles sous forme de blocs, de murs et de barres.

Les championnats du monde organisés au parc sportif urbain d’Ariake comportaient deux compétitions : le speed-run et le freestyle, la première mettant l’accent sur le temps, la seconde sur le style, la créativité et les capacités techniques.

Bucio a obtenu 27,0 points, dont 13,5 chacun pour la difficulté et l’exécution. Yamamoto a terminé deux points derrière, tandis qu’Adela Merkova de la République tchèque a remporté le bronze avec 24,5 points.

Hanaho Yamamoto, du Japon, s’apprête à remporter la médaille d’argent lors de la finale du freestyle féminin des premiers championnats du monde de parkour au parc sportif urbain Ariake de Tokyo, le 16 octobre 2022. (Essonne Info) ==Essonne Info

Dans la finale de vitesse masculine, l’Ukrainien Bohdan Kolmakov a couru vers l’or en 25,25 secondes, 0,59 devant le médaillé d’argent Andrea Consolini d’Italie. Tangui van Schingen des Pays-Bas a pris le bronze.

Lire aussi:  Lutte : Le Japonais Taishi Narikuni fait partie du duo de champions du monde mère-fils

La rencontre était initialement prévue au printemps 2020 à Hiroshima mais a été reportée en raison de la pandémie de coronavirus.

La FIG tente d’organiser les débuts olympiques du parkour à Los Angeles en 2028 après l’échec de sa candidature aux Jeux olympiques de Paris de l’année prochaine.


Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*