Prévue depuis plusieurs jours, la destruction du bidonville rom de Wissous a eu lieu jeudi dernier. Une série du photographe NnoMan présent du place. 

Les associations attendaient une décision de justice imminente (lire notre article). Les occupants des deux bidonvilles roms situés à Wissous avaient ainsi pour la plupart déjà quitté les lieux en prévision de leur expulsion. Les forces de police ont procédé jeudi 3 mars au petit matin au démantèlement des baraquements qui ont accueilli jusqu’à 400 personnes sur les deux campements. « Des hébergements à proximité ont été proposés aux 20 personnes présentes (adultes et enfants) en hôtel à Athis-Mons et à Orly » indiquent les services du préfet.

Un reportage en images du photographe NnoMan du collectif OEIL.