Le mouvement de Jean-Luc Mélenchon se dote de deux nouveaux co-secrétaires pour l’Essonne. Sylvère Cala et Pascale Prigent doivent coordonner le PG 91 jusqu’à l’élection présidentielle.

Du changement dans les instances politiques essonniennes. Après le Modem qui a changé récemment de président, et la bataille pour la direction de la fédération les Républicains, c’est au tour du Parti de gauche d’effectuer un changement de direction. Deux co-secrétaires coordonnent l’activité du PG dans le département selon les statuts du parti. Les deux responsables jusqu’à présent, Mounia Benaili et Alain Lamour laissent donc leur fonction après 3 ans de mandat à la tête du PG de l’Essonne.

Sylvère Cala, responsable du PG à Orsay, et Pascale Prigent, conseillère municipale d’opposition à Corbeil-Essonnes, sont choisis par les membres du PG 91 comme nouveaux co-secrétaires départementaux. Ils prennent leur fonction au moment où leur leader, Jean-Luc Mélenchon, vient d’annoncer sa candidature pour 2017. « Nous le soutenons pour la présidentielle, même si la campagne s’organisera autour d’une plateforme, il n’est pas que le candidat du PG » indique Pascale Prigent, nouvelle co-secrétaire, « chacun peut s’inscrire et créer un groupe de soutien » précise-t-elle.

Son parti gardera cependant un rôle durant la course à la présidentielle, puisque le PG « appuiera la campagne, pourra être d’une aide logistique » ajoute-t-elle. La nouvelle responsable espère ainsi que la candidature de l’ancien sénateur de l’Essonne dépassera le cadre de son propre parti et que ses militants y « trouvent leur place, sans en prendre trop ».