L’ancien manager des Spurs, Nuno Espirito Santo, revient sur le banc de touche avec le club saoudien Al Ittihad.

L’ancien manager de Tottenham Hotspur, Nuno Espirito Santo, a qualifié d' »honneur » son retour à la direction de l’Al Ittihad d’Arabie Saoudite, après avoir été confirmé comme nouvel entraîneur du club lundi dernier.

Le Portugais, qui a été démis de ses fonctions de manager des Spurs en novembre dernier après cinq mois à la tête du club, rejoint l’équipe de Jeddah pour un contrat jusqu’en 2024. Il remplace sur le banc de touche le Roumain Cosmin Contra.

Dans un court message vidéo sur le compte Twitter officiel du club, Nuno a déclaré : « C’est un honneur pour moi de rejoindre le plus grand club d’Arabie Saoudite, Ittihad. A bientôt ».

Huit fois champion d’Arabie saoudite, Ittihad est passé tout près, le mois dernier, d’un premier titre de première division depuis 2009, avant de s’incliner lors de la dernière journée de la saison face à son rival de Riyad, Al Hilal. Les champions asiatiques actuels ont finalement remporté le trophée avec deux points d’avance.

Nuno, 48 ans, revient à la direction après avoir mis fin à son bref passage chez les Spurs suite à la défaite 3-0 de l’équipe en championnat à domicile contre Manchester United le 30 octobre – son 17e match en tant que responsable. A l’époque, le club de la capitale était huitième au classement.

L’ancien entraîneur de Valence et de Porto avait auparavant connu quatre années très fructueuses aux Wolverhampton Wanderers, marquées par des septièmes places successives en Premier League, après avoir initialement mené le club anglais à la promotion en première division.

Il a remplacé son compatriote José Mourinho comme manager permanent des Spurs en juin de l’année dernière, mais n’a pas pu capitaliser sur un début prometteur. Au final, son bilan au club du nord de Londres est le suivant : neuf victoires, sept défaites et un nul. En championnat, les Spurs avaient remporté cinq victoires et perdu cinq défaites.

Lire aussi:  Kalidou Koulibaly fait la différence et Chelsea arrache la victoire à Everton

La semaine dernière, Contra avait laissé entendre qu’il resterait à Ittihad malgré les difficultés rencontrées en Saudi Pro League, en tweetant : « Bonjour, fans d’Al Ittihad : tout d’abord, je tiens à m’excuser car nous avons échoué au dernier moment et, bien que nous ayons fait de notre mieux, nous n’avons pas été à la hauteur de votre grandeur. Les grands champions se relèvent également de défaites difficiles et apprennent de leurs erreurs.

« La saison prochaine, Al Ittihad reviendra plus fort pour remporter le titre que vous attendez depuis si longtemps. Merci beaucoup pour votre soutien durant cette saison. »

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*