Le financement participatif est devenu de plus en plus répandu. Que ce soit pour investir dans un projet ou faire un voyage pour des enfants, les financements participatifs se multiplient. En Essonne, à Draveil, un club plein d’ambitions fait un appel aux dons. 

01

Il n’est pas toujours facile pour les associations de survivre en ces temps de crise ; manque de matériel, manque de personnel, manque de moyens. Pourtant, depuis quelques années, le financement participatif a fait surface et a permis à des projets de voir le jour, à des associations de survivre grâce à la générosité de chacun. 

C’est d’ailleurs le cas du « club Draveil Team » qui a lancé un financement participatif pour pouvoir envoyer ses athlètes en Russie. Trois jeunes filles pratiquant le Tumbling, sport très méconnu, souhaitent partir en Russie pour s’entrainer avec les meilleurs entraîneurs au monde. L’objectif ? Une médaille au championnat d’Europe 2016. « Ce serait vraiment exceptionnel qu’elles y arrivent  » affirme Jean Tumoine, vice-président de Draveil Team et père d’une athlète de tumbling. 

Tumbling : sport méconnu 

Le tumbling est un sport peu voire pas connu. En effet, de quoi s’agit-il ? Certains compareront ce sport à la gymnastique rythmique mais il s’agit d’un tout autre concept. Le tumbling est un sport de gymnastique acrobatique bien plus impressionnant qu’on ne le penserait. « C’est un sport méconnu mais il fait partie de la Fédération Française de Gymnastique  » explique Jean Tumoine. 

Il se pratique sur une piste élastique mesurant 25 mètres de long et 1,5 mètre de large mais également précédée par une piste d’élan de 11 mètres. Pour être un tumbleur accompli, il faut effectuer une série de 8 mouvements à grande vitesse avec des enchainements de figures acrobatiques qui permettront d’acquérir de la vitesse. En plus d’être physique, c’est un sport où force et rigueur sont les maitres mots. 

Le Draveil Team est l’un des clubs à enseigner ce sport. Il est d’ailleurs très reconnu. « On a gagné la médaille de bronze par équipe au championnat du monde de 2011  » confie Jean Tumoine. Les trois athlètes qui souhaitent partir en Russie pour avoir la chance de s’entrainer là-bas ne sont pas des novices dans ce sport. Léa, championne de France en 2014 et 2015, Lauriane, championne de France en individuel et par équipe plusieurs années de suite et 5ème au jeux mondiaux 2013 et Lucie, championne de France 2013, souhaitent décrocher une médaille au championnat d’Europe. « Elles veulent faire rayonner leur sport » explique Jean Tumoine. Le Draveil Team a donc acquis une renommée non seulement départementale mais également nationale. C’est un club de référence dans le domaine du tumbling. « Les résultats sont là  ». 

En route pour les championnats d’Europe

Léa, Lauriane et Lucie sont des amoureuses de cette discipline acrobatique. Pour faire briller la France, le financement participatif est une belle option pour réaliser leur rêve : remporter une médaille au championnat d’Europe. Malheureusement, le manque de moyens est un vrai problème pour elles et pour le club. « Nous n’avons pas de salle dédiée à ce sport, nous n’avons pas de piste et donc pas de conditions d’entrainement optimales » explique Jean Tumoine. En effet, après de multiples demandes auprès de la mairie, le projet est toujours en attente pour créer un espace destiné à ce sport. 

Pour être entrainées dans les meilleures conditions possibles, les trois athlètes souhaitent donc partir en stage en Russie, pays qui a vu naitre les plus grands champions de cette discipline. « Certaines y sont déjà allées. Elles avaient des infrastructures adaptées et les meilleurs entraineurs qui soient. C’est pour cela que partir là-bas serait un bon moyen, pour elles, d’avoir un des meilleurs entrainements » affirme Jean Tumoine. Avec le peu de moyens et le manque de sponsor, dû à la méconnaissance de ce sport, le financement participatif est la seule solution. « Elles ont une vraie volonté d’obtenir des résultats  » poursuit-il. Une détermination à toute épreuve et une motivation sans faille, il reste 7 jours pour atteindre les 7 500€ espérés. 

Si vous souhaitez les aider pour ce projet, rendez-vous sur leur page Ulule.