Voilà plus de 10 jours qu’une grande partie des salariés de l’entrepôt ID Logistics de Lisses sont en grève. Malgré un ordre d’évacuation de leur piquet de grève, ils n’entendent pas arrêter leur combat contre la remise en cause de leur système de primes. [En vidéo]

Le parvis de l'entrepôt occupé a été évacué par les gendarmes

Le parvis de l’entrepôt occupé a été évacué par les gendarmes (JM/EI)

Ils tiennent position jour et nuit, se relayant depuis le lundi 7 décembre dernier. Ce jour là, des dizaines de salariés de cet entrepôt logistique, pour la plupart caristes ou préparateurs de commandes, avaient débrayé en apprenant le plan de leur direction visant à remettre à plat leur système de primes, payées à la productivité (lire notre article)

Après 10 jours de grève, et la tenue d’un piquet par des salariés qui se relaient non-stop, deux référés ont été déposés au tribunal par l’entreprise, demandant l’expulsion des lieux. Une première requête a été rejetée en fin de semaine dernière, une seconde a été acceptée en urgence ce mardi 15 décembre, et l’expulsion prononcée.

Selon un délégué du personnel FO pourtant, « les avocats de nos fédérations respectives n’étaient pas prévenus de cette seconde assignation », et c’est avec stupeur que les grévistes ont vu arriver une compagnie de gendarmes mercredi en fin d’après-midi, ceux-ci ayant été envoyés pour faire valoir le jugement et mettre fin à l’occupation du parvis de l’entrepôt (voir la vidéo).

Contactée, la société « ne fait aucun commentaire » sur la situation de tension au sein de son entrepôt essonnien. Un conflit qui semble parti pour durer, à en croire les salariés qui attendaient une réunion de négociation avec leur employeur, bien décidés à être entendus : « on ne lâchera pas, ce qu’ils veulent nous imposer, c’est du ‘travailler plus pour gagner moins’, alors qu’avec 180 000 à 200 000 colis/jour, on est déjà le site le plus performant du groupe, les salariés se donnent tous les jours pour cette boite, personne ne va se laisser marcher dessus » témoigne un gréviste.