Rafael Nadal : « C’est incroyable pour moi » d’atteindre les quarts de finale à Wimbledon.

Rafael Nadal, deuxième tête de série, a déclaré que sa qualification pour les quarts de finale de Wimbledon, après trois ans d’absence, était « incroyable » après sa victoire 6-4, 6-2, 7-6 contre Botic van de Zandschulp.

Nadal a remporté le dernier de ses deux titres à Wimbledon en 2010, mais il est arrivé au All England Club après avoir remporté l’Open d’Australie et l’Open de France pour tenter de réaliser le Grand Chelem.

Il affrontera la 11ème tête de série américaine Taylor Fritz pour une place en demi-finale vendredi.

« Être en quart de finale ici à Wimbledon après trois ans sans jouer ici, c’est incroyable pour moi », a déclaré Nadal. « Donc très, très heureux.

« Cela a été un bon match en termes généraux contre un joueur difficile. Je pense que c’est un très bon joueur. »

Nadal, 36 ans, a joué et gagné à Roland Garros avec des injections antidouleur avant chaque match et n’a confirmé sa participation au All England Club qu’après qu’un traitement par radiofréquence ait soulagé la douleur de son pied.

Jouant son premier tournoi sur gazon depuis sa défaite en demi-finale de Wimbledon en 2019 face à Roger Federer, l’Espagnol a montré peu de difficultés à s’adapter à la surface.

 » J’ai fait, je pense, un gros effort pour être ici « , a-t-il déclaré. « [It] demande beaucoup d’efforts mentaux et physiques pour essayer de jouer ce tournoi après les choses que j’ai traversées ces deux derniers mois.

« Mais comme tout le monde le sait, Wimbledon est un tournoi que j’aime beaucoup. Cela fait trois ans que je n’ai pas joué ici. J’avais vraiment envie de revenir. C’est ce que je fais. C’est pourquoi cela signifie beaucoup pour moi d’être en quart de finale. »

Lire aussi:  Henrik Stenson déchu de son rôle de capitaine de la Ryder Cup européenne

La victoire de Nadal sur Van de Zandschulp en deux heures et 21 minutes a permis de terminer le match sur le Centre Court avant le couvre-feu de 23 heures.

L’Espagnol, en quête d’un 23e Grand Chelem, un record, estime que son jeu s’est amélioré « jour après jour ».

« C’est toujours la même chose ici. Il ne s’agit pas de savoir si je suis proche du niveau ou pas. Je ne le sais pas. Je ne peux pas prédire ce qui va se passer », a déclaré Nadal.

« Mais ce qui est positif, c’est que les deux premiers matchs n’ont pas été bons. Il y a deux jours, j’ai joué à un haut niveau pour la première fois. Et aujourd’hui, la plupart du match, encore une fois, à un niveau très positif. »

Il a dominé les débats du début à la fin lors de sa sortie au quatrième tour, avec un petit flottement à la fin.

Cameron Norrie se rend sur les courts d'entraînement. Getty Images

Des foules de spectateurs sont attendues à Wimbledon pour observer Cameron Norrie, le dernier joueur britannique en simple du tournoi, qui espère gagner son match de quart de finale.

Les espoirs sont grands pour le nouveau favori local, qui a révélé que son surnom est « Nozza », lors de son match contre le Belge David Goffin sur le court n°1 mardi.

En tant que dernier joueur britannique en lice, le joueur de 26 ans a déclaré qu’il pensait que « c’était une raison de plus pour que tout le monde me soutienne » après sa victoire exaltante contre l’Américain Tommy Paul dimanche.

Lire aussi:  Charles Leclerc doit gagner le Grand Prix de Hongrie pour garder son rêve de championnat du monde.

Lundi matin, les fans ont suggéré que Murray Mound sur le terrain de SW19 – précédemment surnommé Henman Hill – devrait maintenant être rebaptisé Norrie Knoll.

Le premier match sur le Court Central mardi sera celui du champion en titre Novak Djokovic contre l’Italien Jannik Sinner, suivi de la joueuse tchèque Marie Bouzkova contre le Tunisien Ons Jabeur.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*