La MJC d’Evry s’inquiète de sa municipalisation en septembre prochain. Essonne Info publie une lettre de ses administrateurs à Manuel Valls.

Dans une lettre au député-maire (PS) d’Évry, les administrateurs de la Maison des Jeunes et de la Culture (MJC) de la commune reviennent sur leur future municipalisation. Gérée sous statut associatif, la MJC d’Évry tient à « faire part de son attachement à la gestion associative d’une structure » telle que celle-ci.

Datée du 18 mars, la lettre a été diffusée à la presse ce dimanche. Avec l’accord de la présidente de la MJC d’Évry, Martiale Djebbour, nous publions ce texte.

Pour une prise en compte de l’éducation populaire

« Monsieur le Député-maire,

A la suite de votre lettre en date du 2 février 2011 dans laquelle vous nous faisiez connaître votre volonté d’engager un processus de municipalisation de la gestion de la MJC d’Evry, nous vous avons demandé, par un courrier en date du 11 février, un rendez-vous pour pouvoir faire valoir nos arguments en faveur de la continuation d’une gestion associative de cette structure.

N’ayant pas, à ce jour, reçu de réponse à notre demande, nous les faisons connaître de manière publique et ce, d’autant plus que, lors du conseil d’Administration du 12 mars, vos représentants nous ont précisé que cette municipalisation serait effective en septembre 2011.

La MJC d’Evry, c’est aujourd’hui 15 salariés associatifs, 36 activités pour plus de 500 adhérents réguliers, des animations culturelles et sociales, le développement d’un pôle musical, d’un pôle « éducation à l’image » et d’un pôle scientifique et technique, l’organisation de grands événements et l’animation d’une partie de la vie associative de la ville.

Ces dernières années, la MJC a pu et su créer des postes, pérenniser des emplois et former des animateurs confirmés. Cette année, elle clôture ses comptes avec un résultat positif et s’est engagée dans la création d’un Centre social pour les quartiers du Village, Aguado et Parc de Petit Bourg.

Pour autant, elle ne saurait être réduite au rôle de structure de loisirs ou de proximité. En effet, la MJC d’Evry s’inscrit dans une longue histoire. Elle défend les valeurs de l’Education populaire qui visent à mettre en place les conditions pour que s’exerce une démocratie vivante en encourageant l’initiative et la prise de responsabilité et en permettant à tous de devenir des citoyens actifs et responsables. Et si elle encourage les expressions et les pratiques culturelles sportives et éducatives pour tous c’est pour contribuer au développement culturel et au maintien du lien social.

Nous demandons donc la prise en compte de ce qui nous caractérise, en particulier notre engagement militant pour une éducation citoyenne par l’éducation populaire.

Si les relations entre la MJC et la Ville ont pu être parfois difficiles à élaborer et à cadrer, le CA réaffirme son engagement à rechercher l’équilibre permettant à chaque partie de parvenir à mettre en oeuvre des objectifs communs. Cette volonté a d’ailleurs été formalisée par la signature d’une convention triennale en juin 2010.

C’est pour toutes ces raisons que l’association MJC d’Evry tient, dans le respect des choix démocratiques faits par les habitants d’Evry, à vous faire part de son attachement à la gestion associative d’une structure, telle que la MJC d’Evry et de son souhait de la voir continuer. »