La start-up basée dans les Yvelines, INNOGUR Technologies, vient de lancer une campagne de financement participatif pour son projet écologique de dépollution des eaux. Testée à Orsay durant un an sur le lac du Mail, la version définitive de la plateforme flottante solaire « Aquagreen » devrait voir le jour dans la commune si le soutien financier est au rendez-vous.

La ville d’Orsay pourrait bien être le point de départ d’une révolution écologique. Il y a un an, la start-up INNOGUR Technologies a choisi cette commune du Plateau de Saclay pour tester sa dernière trouvaille, « Aquagreen », sur le lac du Mail. Cette plateforme solaire flottante connectée permettrait notamment la dépollution des eaux stagnantes dans les lacs, les étangs ou encore les bassins de collecte d’eaux pluviales grâce à un procédé de suroxygénation destiné à accélérer les cycles naturels de dégradation et de destruction des polluants (voir la vidéo explicative ci-dessous).

Pour développer ce concept écologique à grande échelle, la petite start-up des Yvelines s’est tournée vers le financement participatif par le biais de la plateforme européenne Ulule« Cette première campagne de crowdfunding s’adresse à tous les citoyens désireux de porter haut les couleurs de l’innovation écologique en France pour faciliter la mise en place d’Aquagreen », déclare la start-up sur le site. Reconnaissante, INNOGUR Technologies a décidé d’offrir une opportunité de taille à la commune d’Orsay pour sa participation lors de la phase expérimentale : « Il nous est apparu naturel de proposer à la ville d’Orsay d’acquérir la première plateforme Aquagreen dans sa version définitive », peut-on lire sur Ulule. Lancée début juillet, la campagne de financement participatif a déjà séduit 17 contributeurs et récolté près de 600€ de dons. Le 7 septembre prochain, 18 730 € devront avoir été récoltés pour que le projet Aquagreen puisse voir le jour à grande échelle.