Mercredi 15 juillet à 11h, la ville d’Évry rendra hommage aux victimes de la rafle du Vel d’Hiv ainsi qu’aux « Justes » parmi les nations à l’occasion d’une cérémonie de commémoration organisée dans le parc des Coquibus.

Le 16 juillet 1942, plus de 13 000 personnes dont 4000 enfants sont emprisonnés dans le Vélodrome d’Hiver, à deux pas de la Tour Eiffel, dans des conditions déplorables. Manque de nourriture, de sommeil, propagation des maladies, les pistes du « Vel d’Hiv » où se déroulaient de grands évènements sportifs dans l’entre-deux-guerres se transforment en véritable spirales infernales. Dans les gradins, tous attendent d’être déportés, sans même se douter pour la plupart qu’ils seront envoyés dans des camps d’extermination.

Ce mercredi 15 juillet à 11h, plus de 70 ans après ce tragique évènement, communément appelé « rafle du Vel d’Hiv », Évry a décidé de rendre hommage à ces victimes ainsi qu’aux « Justes » parmi les nations, ces milliers d’hommes et de femmes qui ont protégé ou même sauvé des victimes de l’holocauste au péril de leur vie. Actuellement, 3550 français ont été reconnus comme tels et bien d’autres restent encore inconnus à ce jour.