Judo : Tsunoda et Takato décrochent l’or pour le Japon lors de la première journée des championnats du monde.

Le Japon a remporté les deux médailles d’or proposées lors de la première journée des championnats du monde de judo à Tachkent jeudi, avec Natsumi Tsunoda qui a défendu sa couronne féminine des 48 kilos et Naohisa Takato qui a remporté le titre masculin des 60 kilos.

Tsunoda, 30 ans, qui est passée des 52 kg il y a trois ans, a dominé l’Allemande Katharina Menz en finale au Humo Ice Dome, remportant le titre avec cinq victoires consécutives par ippon.

La Japonaise Natsumi Tsunoda (en blanc) a battu l’Allemande Katharina Menz pour remporter le titre féminin des 48 kilogrammes aux championnats du monde de judo à Tashkent, le 6 octobre 2022. (Essonne Info)

Le médaillé d’or olympique de Tokyo, Takato, 29 ans, a remporté son quatrième championnat du monde en carrière par ippon contre le Mongol Enkhtaivan Ariunbold, égalant le record du plus grand nombre de titres mondiaux par un Japonais.

Le Japonais Naohisa Takato (en blanc) a battu le Mongol Enkhtaivan Ariunbold pour remporter le titre masculin des 60 kilos aux championnats du monde de judo à Tashkent, le 6 octobre 2022. (Essonne Info)

Dans la catégorie des 48 kg féminins, la médaillée d’argent des Jeux olympiques de Tokyo Funa Tonaki a été éliminée de la course aux médailles par une disqualification en quart de finale contre l’Espagnole Julia Figueroa.

Les championnats se déroulent jusqu’au 13 octobre dans la capitale de l’Ouzbékistan, avec des compétitions dans sept catégories de poids pour les hommes et les femmes, respectivement, et une épreuve par équipe mixte.

Lire aussi:  Le Sri Lanka reprend le contrôle du test de Galle après le retour de Dinesh Chandimal.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*