À Sainte-Geneviève-des-Bois, un projet immobilier prévoit la réhabilitation de 200 logements et la construction de 51 nouveaux logements par surélévation de quatre immeubles. Une solution originale envisagée par le bailleur social Plurial Novilia afin de palier au manque de terrain à bâtir en Ile-de-France.

Face à la pénurie de logements sociaux en Ile-de-France, Plurial Novalia a décidé de proposer une alternative sans pour autant remettre en cause la qualité des travaux, le respect de l’environnement ou encore le confort des occupants. Le plan immobilier original de ce bailleur social prévoit notamment la réhabilitation de 200 logements avec une amélioration des performances thermiques ainsi que la construction de 51 nouveaux logements sur la toiture de quatre bâtiments du centre de Sainte-Geneviève-des-Bois (« Voltaire », « Montesquieu », « Grimaud » et « Liberté »).

« Les zones tendues comme l’Ile-de-France sont celles qui souffrent le plus de la pénurie de logement. Il est important de pouvoir proposer des solutions logements innovantes et de qualité, malgré un manque cruel de terrain. Ce projet à Sainte-Geneviève-des-Bois nous permet de combiner deux aspects majeurs que sont la réhabilitation de l’existant et la création de nouveaux logements par le biais de la surélévation des bâtiments actuels », explique Hugues Lhermitte, directeur du patrimoine de l’entreprise sociale pour l’habitat de Champagne-Ardenne. La livraison des extensions des quatre immeubles s’étalera donc entre fin 2015 et l’été 2016.