À quelques jours de la fermeture de la maternité de Dourdan, programmée pour le 1er juillet prochain, ses défenseurs se sont mobilisés une fois de plus ce mercredi 24 juin, lors du conseil de surveillance à Etampes. Nouveau rendez-vous ce jeudi matin.

Après plusieurs mois de lutte et de contestation contre la fermeture de la maternité de Dourdan au profit d’Étampes, le combat touche à sa fin. Pourtant, à quelques jours de cette fermeture prévue le 1er juillet prochain, les défenseurs de la maternité ne s’avouent toujours pas vaincus. Ce mercredi 24 juin, dès 9h, une centaine de manifestants étaient sur le pied de guerre au CHSE pour empêcher le vote du projet d’établissement au Conseil de Surveillance, qui prévoit notamment un investissement de 9 millions d’euros en faveur de l’hôpital d’Étampes ainsi que la fermeture de la maternité de Dourdan.

À 13 h, Franck Marlin, député maire d’Étampes et président du Conseil de surveillance, a indiqué que le vote du projet d’établissement serait reporté ultérieurement. Malgré le délai nécessaire pour rassembler à nouveau le Conseil de surveillance, il se tient ce jeudi à 9h30 à la sous-préfecture d’Etampes (un appel à manifester est d’ailleurs lancé). La fermeture de la maternité de Dourdan devrait donc être bel et bien actée avant la date butoir du 1er juillet.