À un peu plus d’un an de l’élection présidentielle, les organisations politiques commencent à se pencher sur leurs projets et sur les propositions qu’elles souhaitent soumettre aux électeurs. Alors que le projet socialiste sera discuté par le conseil national du PS à partir de mardi, les jeunes socialistes (MJS) organisent depuis un mois et demi des “votations” afin de permettre aux jeunes lycéens ou étudiants de donner leur avis sur les propositions qu’ils jugent prioritaires ou non.

Ainsi, hier, la fédération de l’Essonne du MJS a organisé trois de ces votations à Évry. À l’IUT Rostand tout d’abord, avant de se diriger pour quelques heures vers le lycée du Parc des Loges, puis en terminant cette journée pour le moins militante devant l’IUT Roméro. À chaque fois, le même procédé : une table, quelques affiches, une urne, un drapeau, et quatre militant(e)s qui vont chercher les jeunes un par un pour les faire participer à ce vote.

“À travers cette campagne, nous voulons donner la possibilité à des jeunes qui ne sont pas militants de donner leur avis tout de même, ce qui n’est jamais le cas dans les pratiques politiques habituelles” estime Yoann Simboiselle, l’animateur fédéral des jeunes socialistes en Essonne. « C’est un très bon moyen de sensibiliser les jeunes qui se sentent souvent loin de la politique aux enjeux des élections présidentielles et législatives de 2012” ajoute t-il.

Ces actions sont plutôt bien accueillies, comme en témoigne plusieurs élèves du lycée du Parc des Loges qui estiment que “c’est la seule possibilité d’influer sur la présidentielle ». Certains d’entre eux n’auront même pas le droit de vote dans un an. D’autres sont sceptiques à l’égard de toute la classe politique en général. Cela ne freine cependant pas les ardeurs des militants qui tentent de convaincre le plus de personnes possibles devant le lycée.

À l’issue de cette journée, environ 120 jeunes auront donc donné leur avis sur des propositions aussi diverses que la création d’un parcours d’autonomie pour la jeunesse, l’égalité salariale hommes/femmes, l’égalité des droits entre les homosexuels et les hétérosexuels, ou encore la fusion des grandes écoles et des universités. “Les propositions prioritaires choisis par les quelques 28000 jeunes qui ont participé seront présentées samedi après-midi à Martine Aubry et à toute la famille socialiste lors d’un forum intitulé “2012 : la génération changement”. Celui-ci rassemblera environ 500 jeunes de toute la France” conclut le responsable des jeunes socialistes.