Du 12 au 28 juin a lieu, à Bakou en Azerbaïjdan, la première édition des Jeux Européens. L’athlète et championne de karaté essonnienne Alexandra Recchia a remporté samedi 13 la première médaille française des Jeux. Une médaille de bronze dans la catégorie des moins de 50 kilos.

Débutés vendredi 12 juin à Bakou en Azerbaïdjan, les Jeux Européens mettent en compétition 6000 athlètes concourant dans plus de vingt sports différents. Parmi ces athlètes, Alexandra Recchia, karatéka du Budo Club de Savigny sur Orge et double championne du monde en 2012, s’est offert la médaille de bronze en –50 face à l’ukrainienne Katerina Kryva.

Alexandra Recchia faisait partie des favorites françaises de cette compétition multisports. C’est donc sans trop de surprise qu’elle a décroché le bronze. Mais la jeune femme espérait plus comme elle le déclare sur sa page Facebook officielle. « (…) J’avais envie de faire les choses bien, j’avais envie de ramener l’Or, je n’étais venue que pour cela. (…) J’ai essayé de rester forte mais j’en ai bavé cette année. Cela a été si éprouvant, je voulais de l’Or pour me prouver que j’avais fait les bons choix. »

Après cette déception, l’athlète explique vouloir s’accorder du repos : « Je vais prendre beaucoup de repos, j’en ai besoin car la guerre n’est pas terminée ! ». Peut-être pour repartir de plus belle ?