Bye bye l’Essonne pour « Juju »? C’est une hypothèse qui se précise dans le Val-de-Marne à mesure que se discutent les listes pour les Régionales. Julien Dray confirme avoir reçu des propositions mais n’a toujours pas donné sa réponse.

C’est peut-être une autre page de la politique essonnienne qui va se tourner dans les prochains jours. Député PS de 1988 à 2012 de l’Essonne et vice-président de la Région, Julien Dray pourrait prendre ses valises et changer de département. Nos confrères de 94 Citoyens révélaient la semaine dernière que la rumeur se faisait de plus en plus pressante dans le département voisin. Le secrétaire du Parti socialiste 94 Luc Carvounas s’est ensuite exprimé, annonçant pour lui que « Julien Dray doit faire partie du dispositif des régionales » (lire l’article de 94 Citoyens).

Depuis qu’il a été remplacé par Malek Boutih sur sa circonscription en 2012, il s’était montré en retrait de la vie politique locale, changeant de section PS pour Saint-Michel-sur-Orge puis Marcoussis. Aujourd’hui, Julien Dray confirme à Essonne Info « avoir reçu des propositions » de la part des socialistes du Val-de-Marne mais « ne confirme rien » quant à un éventuel atterrissage chez nos voisins de proche-banlieue. Il indique qu’il donnera sa réponse « dans les prochaines semaines, ou les prochains jours » pour briguer la tête de liste des élections régionales du 94.

Si toutefois il acceptait de partir pour de nouveaux cieux, cela marquerait un nouveau départ pour ce poids-lourd de la politique à gauche. Après ses dernières déconvenues, Julien Dray avoue « qu’il faut se remettre en cause ». « Je réfléchis à tout ça » ajoute-t-il, en restant tout de même assez vague sur ses intentions.